Ecologie

Avec 2CMC, Marrakech voit la vie en vert

Avec 2CMC, Marrakech voit la vie en vert
  • Marocains partout
  • 23 Septembre 2016 - 13:59
  • MAP

La région Marrakech Safi, vulnérable aux changements climatiques et exposée à différents aléas climatiques qui menacent directement les familles et entravent le développement durable, a connu le lancement d’un projet censé intégrer les changements climatiques dans les politique publiques de cette région. Afin de lutter contre les effets adverses de ces aléas, le Centre de développement de la région de Tensift (CDRT-Forum de Marrakech), ONG reconnue d’utilité publique, et la fondation allemande Friedrich Naumann pour la liberté (FNF) ont lancé, à Marrakech en mars dernier, un projet pilote au niveau de la région Marrakech Safi, baptisé « Changement climatique : vers une mobilisation collective (2CMC) » en présence de la ministre déléguée chargée de l’Environnement.
Le 2CMC, soutenu par le ministère de la Coopération allemand (BMZ), se propose de contribuer à la formation et l’accompagnement des parties prenantes pour un meilleur ancrage des changements climatiques dans les politiques publiques de la région, ainsi qu’à l’implication du grand public dans la réflexion sur la définition et la mise en œuvre des Objectifs du Développement Durable (ODD) de l’Agenda 2030. S’étalant sur une période de trois ans (2016-2018), le projet a pour objectif de développer un cadre pour intégrer les mesures de Gestion des risques de catastrophe (GRC) et d’adaptation aux changements climatiques dans la planification territoriale locale.
L’objectif général est de développer une réponse appropriée à la vulnérabilité liée au dérèglement climatique dans la région Marrakech-Safi, en fournissant aux décideurs, praticiens et communautés locales les analyses, les informations et les orientations nécessaires pour concevoir et mettre en œuvre des politiques publiques et des projets d’adaptation. Le 2CMC a pour but aussi de sensibiliser les acteurs à comprendre le concept « changements climatiques » et l’impact de ce phénomène sur la planification du développement, réaliser ce qu’est l’adaptation à ce fléau et comment elle peut être incorporée à la planification au développement, et inciter et encourager l’implication de la société civile dans la lutte contre ce dérèglement climatique. Il s’agit aussi de réfléchir aux différentes étapes de l’évaluation systématique de l’adaptation afin de définir les mesures d’adaptation concrètes (évaluation de la vulnérabilité, identification et priorisation d’options d’adaptation), savoir communiquer la nécessité de l’adaptation aux changements climatiques et construire un diagnostic qui permettra de gérer les risques et de saisir les opportunités liées à ce fléau.
Pour atteindre ces objectifs, plusieurs ateliers et formations personnalisés sur l’adaptation au dérèglement climatique seront assurés. Ils seront basés sur le document d’orientation de l’OCDE-BMZ-GIZ « Adaptation au changement climatique et coopération pour le développement ». De manière générale, le 2CMC cible le personnel technique des institutions gouvernementales dans la région Marrakech-Safi à tous les niveaux (secteurs de l’agriculture, de l’eau et de la gestion des ressources naturelles entre autres), les représentants d’ONG et de la société civile et les élus des différentes communes de la région Marrakech Safi. Ledit projet couvrira, dans un premier temps, différents secteurs et domaines dans le milieu urbain (Marrakech), le littoral (Essaouira), les montagnes et zones rurales (Ghiraya et Chichaoua). Créé en 1998, le CDRT est une organisation non gouvernementale qui a pour vocation de contribuer au développement de la Région Marrakech-Tensift-Al-Haouz et qui se veut un cadre organisé d’initiatives et un espace de réflexion et d’accompagnement des politiques régionales de développement. Au niveau national, le CDRT a obtenu le prix ALM Ecology Trophy en 2009.

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on Pinterest

Chargement...