Business

Le textile marocain en prospection en Suède

Le textile marocain en prospection en Suède
  • Marocains partout
  • 09 Juin 2016 - 12:21
  • Rédaction

Des opérateurs marocains du textile et du cuir sont actuellement en prospection dans trois villes suédoises, à savoir Göteborg, Boras et Stockholm. Il s’agit d’une mission BtoB organisé par Maroc Export en étroite collaboration avec l’Association marocaine des industries du textile et de l’habillement (AMITH) et la Fédération marocaine des industries du cuir (FEDIC). Cette mission vise le renforcement et le développement des exportations des secteurs du textile marocain et celui du cuir sur le marché Suédois. L’un des moments forts de cette mission, c’est l’organisation d’un symposium sur les échanges économiques et commerciaux entre le Maroc et la Suède. Il y a aussi les rencontres B to B au profit de la délégation marocaine composée de 11 sociétés marocaines.

Les exportateurs  marocains ne sont pas indifférents à l’ouverture du marché de la Suède. En effet, la maturité des secteurs du textile marocain et celui du cuir poussent aujourd’hui les opérateurs à chercher de nouveaux marchés et de nouvelles opportunités. La Suède incarne un certain esprit de la mode qui se veut créatif, fonctionnel, sensible aux tendances et à la qualité. Ce sont des critères auxquels le potentiel de nos exportateurs répond parfaitement. Il s’agit, en effet, de satisfaire les attentes des consommateurs Suédois en leur offrant une mode durable pour laquelle la qualité des matières premières est aussi importante que le fait d’être socialement et écologiquement responsable. Le textile marocain recèle un fort potentiel de développement.

Ce secteur constitue, effectivement, l’un des secteurs les plus dynamiques du tissu industriel du Royaume. Il a représenté, durant 2015, 40% de l’emploi industriel et a contribué à hauteur de 16% des exportations. La proximité géographique des marchés européens, par le biais du port « Tanger Med » permet au secteur du textile marocain d’être d’avantage réactif.  Expérience, savoir-faire, et maîtrise des normes internationales lui permettent de répondre aux exigences de délai, prix et service. Le taux de couverture entre le Maroc et la Suède a évolué de 21%,  passant de 6% en 2012 à 25% en 2015. L’analyse des échanges entre le Maroc et la Suède dans le secteur textile indique que les exportations marocaines sont sensiblement plus élevées et que les importations évoluent de manière positive. Ainsi, la Suède est le 44e client du Maroc et son 22e fournisseur.

 

 

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on Pinterest

Chargement...