Caravane médicale

A Bamako, les chirurgiens marocains opèrent à cœur ouvert

A Bamako, les chirurgiens marocains opèrent à cœur ouvert
  • Marocains partout
  • 21 Septembre 2016 - 05:20
  • Avec MAP

Cinq opérations à cœur ouvert ont été effectuées, pour la première fois au Mali, par des chirurgiens marocains dans le cadre d’une caravane médicale «Cœur ouvert au Mali» organisée jusqu’au 24 septembre 2016 par le Centre hospitalier universitaire (CHU) Mohammed VI. Initiée en collaboration avec l’hôpital national du Mali à Bamako et le Club des amis de Tombouctou et placée sous la présidence d’honneur de la première dame du Mali, Aminata Maïga Keita, cette caravane se propose d’offrir des soins d’ordre tertiaire avec des interventions de chirurgie cardiaque lourde pour des malades démunis souffrant de pathologies chroniques. Cette opération humanitaire, dont la cérémonie de lancement a été présidée par Mme Aminata Maïga Keita, a pour objectif d’apporter des soins à des patients indigents qui ont besoin d’une chirurgie cardiaque à cœur ouvert, de vulgariser ce type de soins de chirurgie cardiaque à cœur ouvert dans le pays et d’assurer une formation continue au profit de l’équipe cardiologique de l’hôpital national du Mali.

Pour le CHU, cette action constitue un «appui à la coopération Sud-Sud» et «une nouvelle impulsion au développement de la chirurgie cardiovasculaire dans la région de l’Afrique de l’Ouest». Elle s’inscrit, en effet, dans la continuité d’une panoplie d’initiatives humanitaires entreprises par le Maroc au bénéfice du peuple malien frère et se veut le prolongement notamment de la Caravane médicale Marrakech-Tombouctou en 2014, durant laquelle quelque 2.000 patients avaient bénéficié de prestations offertes par un staff médical composé d’une vingtaine de spécialistes. À partir de cette caravane, de nombreux patients avaient été dirigés vers le CHU Mohammed VI, dont une fillette de deux ans souffrant de malformation cardiaque qui avait subi avec succès une intervention à cœur ouvert réalisée par le Pr Drissi Boumzebra, chef du service de la chirurgie cardiovasculaire et enseignant-chercheur à la Faculté de médecine et de pharmacie de Marrakech.

Sur Hautes Instructions de S.M. le Roi Mohammed VI, un hôpital militaire marocain de campagne avait par ailleurs été installé en 2013 à Bamako. Plus de 52.600 prestations médicales avaient été alors dispensées dans différentes spécialités jusqu’à la fin de sa mission humanitaire marquée par des services louables accomplis avec professionnalisme, dévouement et sens élevé de responsabilité. Ces différentes actions solidaires sont de nature à conforter aussi bien la place du Maroc en tant que leader africain de la coopération Sud-Sud, les relations fraternelles unissant les deux pays que les liens séculaires entre Marrakech et Tombouctou, deux villes jumelées et liées par l’histoire à travers des échanges culturels et commerciaux datant du XIVe siècle.

 

 

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on Pinterest

Chargement...