Automechanika 2016

A Frankfurt, l’industrie marocaine roule des mécaniques

A Frankfurt, l’industrie marocaine roule des mécaniques
  • Marocains partout
  • 14 Septembre 2016 - 14:23
  • Rédaction

L’industrie automobile marocaine s’invite au salon «Automechanika Frankfurt», qui se tient en Allemagne jusqu’au 17 septembre 2016, selon le Centre marocain de promotion des exportations (Maroc Export). Lors de cette 15e participation à ce salon, organisée par Maroc Export en collaboration avec l’Association marocaine Pour l’Industrie et le commerce automobile (AMICA), le pavillon marocain d’exposition s’érige sur une superficie de 174m². Devenu une référence mondiale des salons dédiés aux activités de l’après-vente automobile, ce salon, qui se tient dans 14 villes à travers le monde, est une plate-forme commerciale pour les fournisseurs d’équipement d’origine et pour l’«aftermarket» automobile. En 2014, le salon a connu l’exposition de 4.660 opérateurs originaires de 74 pays et la visite de 137.982 professionnels venant de 176 pays. L’industrie automobile figure parmi les secteurs les plus dynamiques et les plus prometteurs au Maroc, se hissant au premier rang des pays exportateurs de produits automobiles dans la région MENA (Afrique du Nord et Moyen-Orient), grâce au lancement de projets structurants d’envergure.

La  restructuration de l’industrie en Ecosystèmes a permis au Maroc de déceler de nouveaux relais de croissance.  Ainsi, cinq écosystèmes ont été mis en place, à ce jour, dans l’automobile, ajoute la même source, précisant qu’ils se déclinent autour des équipementiers et concernent le câblage automobile, l’intérieur véhicule & sièges, Métal/emboutissage, batteries automobiles, Poids lourds et carrosserie industrielle et Moteurs et transmissions. Le développement de l’écosystème «Moteur et transmission» illustre éloquemment l’accélération et le «boom» que connait actuellement l’industrie automobile marocaine, fait savoir Maroc export, indiquant qu’avec la mise en place de cet écosystème, le Royaume compte intégrer le cercle fermé des 31 pays producteurs et exportateurs de moteurs dans le monde. Ces écosystèmes automobiles permettront au secteur de doubler aussi bien les emplois, en vue de les porter à plus de 160.000 à l’horizon 2020, que les exportations automobiles pour atteindre 100 milliards de dirhams (MMDH) par an.

 

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on Pinterest

Chargement...