Festival

A Montréal, on célèbre la ville de Tanger

A Montréal, on célèbre la ville de Tanger
  • Marocains partout
  • 18 Juillet 2016 - 13:40
  • MAP

Dans une ambiance festive et conviviale, des milliers de Marocains établis au Canada, des Canadiens et des ressortissants de diverses nationalités ont vécu, samedi après-midi au village « Au Pied du Courant » à Montréal, une journée mémorable, en assistant à un festival marocain pour célébrer la ville de Tanger et la diversité du patrimoine culturel millénaire du Royaume. Initiée sous le thème «Samedi international de Tanger : Le Maroc à l’honneur», cette manifestation, organisée par le Consulat général du Royaume à Montréal, visait à mettre en valeur le patrimoine culturel du Maroc, riche de ses différents affluents, et à célébrer en particulier la ville du Détroit, trait d’union entre l’Afrique, l’Europe, la Méditerranée et l’Atlantique, carrefour des civilisations, et source d’inspiration pour plusieurs intellectuels, écrivains et artistes de renommée internationale.

Cet événement a été aussi une opportunité de dialogue et d’échange, dans la joie et la convivialité, entre les membres de la diaspora marocaine, venus entre amis ou en famille, et les membres des autres communautés, et se voulait un moment de célébration du vivre-ensemble dans une société montréalaise et canadienne cosmopolite, ainsi qu’un moyen pour promouvoir les multiples facettes de la civilisation et de la culture marocaines séculaires auprès des Canadiens, toutes origines confondues. A cette occasion, l’ambassadeur du Maroc à Ottawa, Mme Nouzha Chekrouni a salué l’organisation de cette manifestation qui a rassemblé les Marocains du Canada et les représentants des autres communautés venus pour célébrer le Maroc et son patrimoine très riche et diversifié et fortement apprécié. Elle a mis en exergue l’importance de cette initiative pour faire rayonner l’image du Maroc au Canada à travers la célébration de la ville de Tanger et pour porter les valeurs du vivre-ensemble, ajoutant qu’à travers ce festival, le Royaume et la ville du Détroit s’invitent à Montréal.

Vivre-ensemble

Relevant l’universalité que partagent Montréal et Tanger, une ville millénaire et carrefour des cultures et des civilisations, Mme Chekrouni a ajouté qu’à travers la célébration de la ville du Détroit, l’on célèbre aussi un Maroc en mouvement et en constante évolution sur tous les plans, sous le leadership éclairé de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, un Maroc qui se développe et accorde une grande importance à la consécration des valeurs du dialogue et du vivre-ensemble dans un monde en pleine tourmente. La Consule générale du Royaume à Montréal, Mme Habiba Zemmouri a, elle déclaré que la première édition de ce festival marocain vient célébrer de magnifiques similitudes et une forme de jumelage entre deux grandes métropoles dotées d’une histoire riche et d’un emplacement stratégique, notant que ces deux villes cosmopolites sont aussi deux pôles économiques et plaques tournantes pour le trafic maritime et commercial et sont connues pour leur effervescence culturelle, en abritant annuellement des festivals et des événements culturels mondiaux. Elle a précisé que Tanger se déplace, à travers ce festival, à Montréal dans un cadre enchanteur et attractif, en véhiculant ce dont la civilisation marocaine recèle de plus magnifique et de plus beau, à savoir un patrimoine ancré et très riche dans sa gastronomie, son folklore, son artisanat, mais aussi dans la dimension conviviale et chaleureuse du citoyen marocain.

Ce festival se veut, certes, une plate-forme de rencontres, d’échange et de dialogue, mais il est aussi une preuve vivante du vivre-ensemble à Montréal ainsi que de l’ouverture et du rapprochement que le Royaume a toujours privilégiés sous la conduite éclairée du Souverain, a-t-elle dit. Pour refléter la richesse folklorique du Maroc et la diversité de son répertoire musical, cet événement a été égayé par la présentation d’un florilège de morceaux de musique andalouse, chaâbi (populaire), Gnawa et même de chansons patriotiques comme « Laâyoune Ainia », qui ont fait vibrer l’assistance, ainsi que par des prestations de danse où la « chachia » (chapeau en paille et ornée de boules en laine colorées) et « le mendil » rayé, généralement porté autour de la taille de la femme dans le Nord du Royaume, ont été également à l’honneur.

Authenticité

Les festivaliers ont également assisté à un défilé de caftans qui a mis en valeur les traditions vestimentaires du Royaume et à une reproduction d’un mariage à la Marocaine, où la mariée, parée d’une tenue traditionnelle, a été portée sur la « Ammarya ». Ce cérémonial authentique a tellement émerveillé le public qui était très enthousiaste, alors que les youyous stridents fusaient de toutes parts et les applaudissements retentissaient sans cesse. Le public, a pu aussi savourer le fameux thé marocain à la menthe et déguster des mets succulents de la gastronomie du Royaume, riche et réputée mondialement pour ses saveurs et arômes, au grand bonheur des pupilles et des papilles.

Ce rendez-vous a connu, en outre, un grand engouement auprès des “Nekachates” qui s’ingéniaient à embellir, gracieusement, les mains des visiteuses marocaines et étrangères de motifs au henné, très attrayants et raffinés sous forme d’arabesques. Pleine de rythmes, de couleurs et de saveurs représentant le Maroc, cette manifestation, clôturée tard dans la nuit par un magnifique spectacle de feu d’artifices, a permis aux Marocains expatriés, aux Canadiens et aux membres des autres communautés d’assister à une belle célébration de la ville de Tanger et du patrimoine culturel marocain et des valeurs du partage et du vivre-ensemble qui distinguent le Royaume et la ville du Détroit.

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on Pinterest

Chargement...