Littérature

A Paris, Fatema Ouakka parle de sa Tunaruz

A Paris, Fatema Ouakka parle de sa Tunaruz Fatema Ouakka
  • Marocains partout
  • 08 Février 2016 - 08:53
  • MAP

 

L’écrivaine et artiste peintre franco-marocaine Fatema Ouakka a présenté, jeudi lors d’une séance de lecture-dédicace à Paris, son roman « Tunaruz, la Porteuse d’Espoir », paru à la maison d’édition « L’Harmattan ». Cette rencontre culturelle, tenue en présence notamment du consul général du Maroc à Paris, El Ouafi Boukili Makhoukhi, a été également marquée par l’exposition d’œuvres picturales de l’artiste, membre de l’Association internationale des arts plastiques de l’Unesco et du Conseil national français des arts plastiques.  « Écrire est une autre façon de peindre. Il s’agit toujours de transformer les pensées en langage associant l’autre dans une quête de partage, d’ouverture et de dialogue », a-t-elle confié en évoquant ce passage de la peinture à l’écriture.

Témoignages

« Tunaruz, la Porteuse d’Espoir » s’inspire librement du propre parcours de Fatema Ouakka, née à Aït Sadden, dans le Moyen-Atlas et qui a surmonté les difficultés avant de s’illustrer sur la scène artistique en France.  Ce livre est une fiction faite d’histoires vraies et romancées, remontant à l’enfance de l’artiste ou découlant de témoignages recueillis par l’artiste durant ses nombreux voyages au Maroc. Le but est de rendre hommage à « toutes les petites Tunaruz, enfants puis jeunes filles faibles et fortes, ayant une vie en devenir au Maroc », a-t-elle affirmé. Cet ouvrage, a-t-elle dit, parle de la vie, de la fierté, du respect, du courage et de la possibilité pour les jeunes filles issues de milieux défavorisés de réaliser leurs rêves. « Il s’agit d’un grand poème en prose », relève l’écrivain Yves Letourneur dans la préface du livre.

Distinctions

« Tunaruz est là, tout entière, à chaque page, à chaque ligne, dans une intériorité qui lui est propre, et qui s’inscrit dans les êtres et les choses qu’elle croise », poursuit-il.  Fatema Ouakka a exposé ses œuvres à travers le monde, notamment aux Etats-Unis, en Espagne, en Suisse, en Allemagne, en Chine, en Malaisie, en Arménie et au Maroc. Diplômée en psychologie-physiologie de l’institut Pierre et Marie-Curie de Paris après des études à l’Ecole des beaux-arts de Versailles, l’artiste a obtenu plusieurs prix et distinctions dont la médaille d’argent de la ville de Paris, la médaille d’or de la ville d’Arles et le Prix « Bosco Tatsuya Hirata » (Japon) et les prix italiens « Leonardo da Vinci » et « Martin Luther King ».

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on Pinterest

Chargement...