Vivre au Canada

Abdellah Ramich : «Ici, on doit recommencer à zéro»

Abdellah Ramich : «Ici, on doit recommencer à zéro» Abdellah Ramich
  • Marocains partout
  • 11 Mai 2015 - 01:02
  • Rédaction (Montréal)

RENCONTRE Après avoir exercé pendant plusieurs années en tant que chargé de la révision, Abdellah Ramich  décide de tenter l’expérience d’immigrer au Canada avec sa famille.     

 Marocainspartout : Une brève présentation de vous ?

Abdellah Ramich : D’origine casablancaise, niveau universitaire, je possède une expérience d’une dizaine d’année dans le secteur de la presse écrite francophone en tant que chargé de la révision. J’ai également une grande expérience dans l’enseignement du français ainsi que la communication. Agé de  48 ans, je suis marié et j’ai deux enfants….

Comment avez-vous vécu vos premières années ici ?

En faisant le choix d’immigrer en Amérique du nord, j’ai opté pour le Canada pour y vivre moi et ma famille et pourquoi pas réaliser mon projet dont rêvent d’ailleurs beaucoup de Marocains et Marocaines. Mais il s’est avéré que les premières années d’immigration n’étaient pas faciles car s’adapter avec le nouveau système demande du temps. Dans le domaine du travail par exemple, les expériences dans certains métiers ne sont pas reconnues comme étant probantes. Donc les gens concernés doivent refaire leurs formations pour pouvoir trouver un job. Et en réalité c’est dur de retourner à l’école après tant d’années de travail dans le pays d’origine. Donc, pour avoir accès  au travail, il faut « recommencer à zéro » comme disent la majorité des immigrants…

Quel était votre réaction en apprenant cela ?

Personnellement, j’ai été surpris mais j’ai finalement accepté le défi. J’ai fait une nouvelle formation qui m’a permis de trouver du travail dans un autre domaine que j’ai voulu  faire auparavant.

Est-il facile de s’y adapter pour tout le monde ?

Hélas, non. Les nouvelles circonstances et les conditions n’aident pas tous les Maghrébins à trouver du travail car selon la ministre de l’immigration, ce sont les immigrants maghrébins qui souffrent du chômage plus que les autres immigrants d’autres pays. C’est une réalité !

Quels conseils donneriez-vous à ceux qui veulent tenter l’expérience Canada ?

Un conseil à donner aux futurs personnes qui veulent immigrer : s’ils décident de refaire leurs vies au Canada, ils doivent le faire en étant jeunes et même très jeunes pour pouvoir facilement étudier. Ceci leur  facilitera l’accès au travail. Ils peuvent ainsi réaliser facilement leurs projets.

 

 

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on Pinterest

Chargement...