Doing Business with Canada

Abderrahim Khouibaba : «On essaie d’impliquer la communauté marocaine»

Abderrahim Khouibaba : «On essaie d’impliquer la communauté marocaine» Abderrahim Khouibaba
  • Marocains partout
  • 30 Juin 2015 - 03:06
  • Rédaction (Montréal)

RENCONTRE – Abderrahim Khouibaba, président de la Chambre de Commerce et d’Industrie Canada-Maroc, nous parle des différentes actions menées par cet organisme afin de promouvoir les échanges entre les deux pays.

marocainspartout.com : Présentez-vous ?

Abderrahim Khouibaba : J’habite au Canada depuis 35 ans. Actuellement, je suis président  de la Chambre de Commerce et d’Industrie Canada-Maroc. J’ai fait l’école polytechnique de Montréal avant de me spécialiser dans le journalisme. Mon parcours est plus centré sur le journalisme qu’autre chose. D’ailleurs, je me considère encore comme journaliste. Je le suis toujours. Certains y verront un conflit d’intérêt. Mais j’essaie au maximum de mettre une ligne entre le journalisme et le fait d’être président d’une chambre. Actuellement, je consacre la majorité de mon temps et de mon énergie au service de la chambre de commerce.

Parlez-nous un peu de la Chambre de Commerce et d’Industrie Canada-Maroc. Quel est son rôle ? Quelles sont les principales activités ?

Normalement, la Chambre de Commerce et d’Industrie Canada-Maroc doit être comme toutes les chambres de commerce. Son rôle est de promouvoir les échanges commerciaux entre le Maroc et le Canada. Sauf que nous, on essaie aussi d’impliquer la communauté marocaine en créant des évènements et des manifestations qui permettent de promouvoir l’image rayonnante d’un Maroc en mouvement à tous les niveaux. La chambre ambitionne surtout et avant tout de promouvoir les échanges commerciaux entre le Maroc et le Canada. Car si la culture est importante, c’est l’argent – et donc le business – qui compte partout dans le monde. L’enjeu pour nous aujourd’hui est de faire du Maroc un partenaire économique privilégié du Canada.

Quels sont les grands évènements que vous organisez ?

Il y a des colloques. Des workshops. On invite des dirigeants d’entreprises canadiennes à venir Maroc afin qu’ils puissent découvrir les atouts qu’offrent le Royaume. On essaie surtout à travers le Maroc de vendre l’Afrique aux entreprises qui y sont intéressées. Puisqu’aujourd’hui le Maroc est devenu une plateforme idéale d’investissements et d’affaires vers l’Afrique subsaharienne. Il y a également des évènements comme l’Année du Maroc au Canada, organisée l’an dernier. Avec des expositions, des rencontres, des concours, des voyages d’hommes d’affaires au Maroc, l’Année du Maroc au Canada avait comme objectif de dynamiser le rôle de la diaspora dans le développement économique du Maroc à même de faire des membres de la communauté marocaine des acteurs agissants et actifs dans le développement économique national et de permettre aux entreprises canadiennes de s’ouvrir davantage sur le marché marocain et ses énormes potentialités.

Décrivez-nous la communauté marocaine vivant au Canada…

La communauté marocaine est l’une des communautés des plus scolarisées au Québec. Les Marocains ont scrupuleusement respecté les conditions d’immigration et le système canadien. Mais le Canada a parfois failli à ses engagements. Du coup, une partie des MRE installés ici ne trouvent pas de travail. Et c’est d’ailleurs l’un des problèmes que la chambre tente d’y remédier en incitant les entreprises à recruter des profils marocains.

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on Pinterest

Chargement...