Concert

Quand la troupe Rouh Atourat envoute Montréal

  • 05.12.2016 - 09:54
  • MAP (Hassan EL AMRI-. Montréal)

Dans une ambiance festive et conviviale, les mélomanes de la musique andalouse ont assisté, samedi au théâtre Outremont à Montréal, à une soirée inoubliable marquée par une brillante prestation de la troupe marocaine « Rouh Atourat » (l’âme du patrimoine), dirigée de main de maître par Adil Otmani, qui a gratifié l’auditoire d’un répertoire de […]


Startup Weekend Montréal

A Dar Al Maghrib, les startups cherchent un tremplin

  • 21.11.2016 - 17:05
  • MAP

A l’instar des précédentes éditions, de jeunes porteurs de projets, marocains et canadiens, se sont donné rendez-vous, en fin de semaine, au centre culturel marocain « Dar Al Maghrib » à Montréal, pour participer, dans une ambiance conviviale, à l’édition 2016 du « Startup Weekend Montréal », un concours dédié à la prospection d’entrepreneurs en […]

Diaporama

Blogs

Leila Alaoui ressuscitée à Montréal

Un an jour pour jour après la tragique disparition de Leila Alaoui, la ville de Montréal ressuscite cette artiste émergente qui a succombé à l’attentat perpétré par Al-Qaïda à Ouagadougou au Burkina Faso, le 15 janvier 2016. Ainsi, le Musée des beaux-arts de la métropole canadienne consacre une exposition à la mémoire de la jeune photographe Leila Alaoui qui se poursuivra jusqu’au 30 avril 2017. « No Pasara », littéralement « Tu ne passeras pas », est une série de clichés, commandée en 2008 par l’Union européenne (UE). Le titre reprend le célèbre slogan antifasciste pendant la guerre civile espagnole « No Pasarán » (¡Ils ne passeront pas !).

L’œuvre de Leila Alaoui, photographe et vidéaste franco-marocaine, résulte de son observation du monde à partir d’une démarche critique. Elle s’exprime par le portrait et l’essai photographique ou vidéographique documentaire pour explorer la diversité culturelle et la migration en Méditerranée. Dès son premier projet, No Pasara, Leila Alaoui démontre son engagement humanitaire et son sens de l’altérité. Cette série de 24 images commandée par l’Union européenne en 2008, dont le titre signifie « Vous ne passerez pas », présente de jeunes Marocains imaginant un eldorado de l’autre côté de la Méditerranée.

Leila Alaoui se déplace de Béni Mellal, au centre du pays, jusqu’aux villes portuaires de Nador et Tanger où elle se familiarise avec la migration clandestine. Telle une ethnographe, elle se fait observatrice, à l’écoute de ses sujets avant d’immortaliser leurs états d’âme. Déterminée à comprendre cette nécessité de quitter le pays natal, elle expérimente même le trajet en barque avec trois harraga (brûleurs de frontière) qui ont échoué leur traversée.

Rédaction

Lindsay Lohan devient-elle musulmane ?

L’actrice Américaine Lindsay Lohan passe la majeure partie de son temps entre la Grèce, la Turquie et Dubaï. Alors que la jet-setteuse semble s’être rachetée une conduite en se dévouant aux causes humanitaires, certains se demandent si elle ne s’est pas convertie à l’Islam.

À 30 ans, Lindsay Lohan en déshérence depuis plusieurs années à la suite de graves problèmes de drogue, vient en effet d’effacer toutes les photos du réseau social. À côté de son nom, on peut désormais lire la mention suivante : «Alaikum salam». En 2015, Lindsay Lohan déclarait au quotidien britannique The Sun : «Je suis une personne très spirituelle et je ne demande qu’à apprendre. Nous croyons tous en quelque chose et au final, c’est lié à un dieu ou à un guide spirituel». Elle avait déjà fait parler d’elle en portant un hijab lors d’un séjour en Turquie, alors qu’elle visitait un camp de réfugiés. Elle a également confirmé qu’elle avait étudié le Coran à Turkish TV, comme l’a rappelé emirateswoman.com.

Selon les amis de la star, Lindsay Lohan souhaite seulement « s’éduquer ». « Lindsay s’éduque aux différentes cultures et à leurs pratiques afin de pouvoir mieux comprendre les gens et communiquer », a confié un ami de l’actrice à Page Six.

contributions

Chronique

Football, quand tu nous tiens…

Parlons un peu football, la Coupe d’Afrique des Nations est dans ses phases décisives. Pour les amateurs du ballon rond, c’est l’occasion pour regarder le match ensemble, de chanter en chœurs l’hymne de son pays, de conspuer l’adversaire et d’insulter l’arbitre toujours trop sévère avec les nôtres et trop tolérant envers les autres.  L’ambiance exige l’antagonisme « nous » et les « autres ». Tout cela fait partie du jeu et du spectacle footballistique. Rien de méchant en soi. Cela part d’un très bon sentiment.

(suite…)


Point de vue

Trump, le futur imparfait

 « Trump est une tragédie pour notre démocratie », dixit le « Boss » Bruce Springsteen dans une interview à un magazine américain. On ne peut qu’être de son avis. Il y a plusieurs raisons de s’inquiéter. A l’heure où le monde affronte des crises profondes, où l’Europe est à la croisée des chemins et où les Etats-Unis sont amenés à faire des choix planétaires, le 45e Président a décidé d’en finir avec les mesures sociales et économiques. (suite…)

Chargement...