Colloque

Anis Birrou : «C’est la COP22 de l’humanité tout simplement»

Anis Birrou : «C’est la COP22 de l’humanité tout simplement»
  • Marocains partout
  • 20 Mai 2016 - 11:17
  • Rédaction (Rabat)

« L’engagement du Maroc pour la protection de l’environnement, sous l’impulsion royale, est un engagement de conviction », a souligné ce vendredi 20 mai à Rabat, Anis Birrou, ministre chargé des Marocains Résidant à l’Étranger et des Affaires de la Migration en ouverture du colloque international « Migrations climatiques : Tendances et enjeux ». Puisque, comme l’a précisé le ministre, « il en va de l’avenir de la planète toute entière. Le Royaume s’est engagé de manière forte et sincère sur cette voie afin d’apporter sa contribution pour la préservation des ressources naturelles tout en assurant un développement durable ».

La Conférence des Nations Unies sur les Changements Climatiques qui se tiendra à Marrakech en novembre 2016, « c’est la COP22 de l’espoir, la COP22 de l’engagement, la COP22 de la détermination, la COP22 de l’humanité tout simplement. Il s’agit finalement de l’humanité et de son avenir. C’est là question essentielle. Que doit-on faire pour cet avenir ? Quel monde voulons-nous laisser à nos enfants? », a lancé Anis Birrou aux participants.

Le département dont il a la charge, dit-il, est plus que concerné par cette approche tout comme les compétences marocaines vivant à étranger. « Aujourd’hui, on se doit de se poser cette question : Que peuvent faire ces Marocains d’ailleurs dans le cadre de cette démarche ? Eux qui s’activent dans différents domaines et qui, du coup, peuvent leur pierre à l’édifice », a affirmé Anis Birrou. Car, a-t-il révélé, ces MRE « ont la volonté, l’envie et la passion de s’engager ».

Ce colloque  se veut comme un espace d’échange et de discussion autour des enjeux et défis liés aux migrations climatiques et a pour objectifs de mieux appréhender le concept des migrations climatiques et de développer un argumentaire face à cette problématique lors de la COP22. Organisé par le ministère chargé des MRE, cet événement connait la participation de chercheurs et d’experts nationaux et internationaux, spécialistes en changements climatiques et migrations venant, notamment, de France, du Canada, d’Allemagne et du Danemark, ainsi que des représentants d’institutions nationales publiques, de la société civile et d’organisations internationales.

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on Pinterest

Chargement...