Forum annuel de l’immigration

Anis Birrou : « La société civile, un acteur incontournable »

Anis Birrou : « La société civile, un acteur incontournable »
  • Marocains partout
  • 16 Mars 2016 - 14:55

Les politiques Migratoires ne peuvent se réussir dans l’implication et l’adhésion de la société civile. C’est en substance ce qu’a affirmé, lundi 14 mars 2016 à Rabat, le ministre chargé des Marocains résidant à l’étranger et des Affaires de la migration, Anis Birrou. « La société civile joue des rôles avant-gardistes dans l’édification, la réalisation et la valorisation des politiques publiques en relation avec la migration », a souligné Anis Birrou lors de la séance inaugurale de la 3e édition du Forum annuel de l’immigration, organisée sous le thème « Politiques Migratoires : quel rôle pour la société civile? ». Un forum qui était une occasion d’approfondir les réflexions et les discussions autour de cette thématique grâce notamment à une société civile active et agissante.

Évoquant la nouvelle politique migratoire et d’asile du Maroc, Anis Birrou a souligné que le Maroc a veillé, depuis le début, à la mise en place d’un mécanisme permanent de concertation avec les associations de la société civile, appelées à jouer un rôle renouvelé grâce notamment à un réseautage plus efficace suite notamment à l’approche participative et agissante adoptée par tous les intervenants institutionnels concernés par la question migratoire. « Depuis les premiers pas de la nouvelle politique migratoire et d’asile du Maroc, nous avons mis en place un mécanisme permanent de concertation avec les associations de la société civile », a dit le ministre devant une assistance composée notamment de représentants d’institutions publiques, du corps diplomatique accrédité à Rabat, d’institutions internationales oeuvrant dans le domaine de la migration, d’associations de la société civile et de chercheurs et experts nationaux et internationaux.

«Nous avons tenu nombre de rencontres d’information et de concertation avec lesdites associations à diverses occasions, relatives à toutes les étapes d’édification d’une stratégie d’intégration des migrants et des demandeurs d’asile», a ajouté Anis Birrou. Et d’ajouter que «la participation fondamentale et essentielle des associations actives dans le domaine de la migration, s’agissant de l’opération de régularisation de la situation des étrangers en séjour illégal au Maroc, de la mise à niveau légale et institutionnelle ou des programmes d’intégration socio-culturelle et économique des migrants».

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on Pinterest

Chargement...