Education

Au Maroc, 6.000 écoles n’ont pas de toilettes

Au Maroc, 6.000 écoles n’ont pas de toilettes L’UNICEF recommande la mobilisation de tous les acteurs
  • Marocains partout
  • 14 Mai 2015 - 23:18

Près de 6000 écoles au Maroc ne disposent pas encore d’équipements sanitaires fonctionnels, un facteur qui impacte la qualité de la scolarisation et favorise l’abandon scolaire notamment de la jeune fille, s’insurge l’UNICEF. En se basant sur des chiffres du ministère de l’Education nationale, l’UNICEF relève que l’absence de latrines a pourtant des conséquences importantes sur la santé des enfants et leurs résultats scolaires et elle est aussi une des causes d’abandon, en particulier pour les jeunes filles. L’organisme indique avoir mobilisé la fondation « We are Water » pour mener un projet pilote dans la province de Zagora en vue d’améliorer les conditions d’étude et de santé de près de 4.000 enfants, garçons et filles.

Education à l’hygiène

Une étude conduite par l’UNICEF en 2012 montre que les causes de la non utilisation des équipements sanitaires et le non lavage des mains sont multiples et nécessitent des réponses intégrées. Ces installations doivent être adaptées au contexte local, en particulier dans les régions où l’eau est rare et au-delà de la construction, un processus de consultation est nécessaire pour écouter les besoins des élèves, des parents et des professeurs notamment. L’éducation à l’hygiène ainsi qu’à l’entretien peut non seulement améliorer la situation sanitaire dans les écoles mais également amener les enfants eux-mêmes à devenir des agents de changement dans leurs communautés, ajoute l’UNICEF. Dans cette perspective, l’UNICEF recommande la mobilisation de tous les acteurs, y compris le secteur privé.

 

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on Pinterest

Chargement...