Société civile aux Pays-Bas

Aulad Abdellah Marzouk: «Même Hollandais, on reste Marocains»

Aulad Abdellah Marzouk: «Même Hollandais, on reste Marocains» Aulad Abdellah Marzouk
  • Marocains partout
  • 09 Juin 2015 - 00:26
  • Rédaction (Amsterdam)

RENCONTRE Professeur à l’Université d’Amsterdam où j’enseigne les études islamiques, Aulad Abdellah  Marzouk nous parle des associations qui œuvrent pour améliorer la vie des Marocains installés aux Pays-Bas.   

marocainspartout.com : Parlez-nous un peu de vous ?

Je m’appelle Aulad Abdellah Marzouk. Je suis originaire de Chaouen. J’ai émigré aux Pays-Bas en 1975. On peut dire que je suis né au Maroc, mais j’ai grandi ici. J’ai vécu avec les gens de la première génération. Du coup, je suis très attaché au pays d’origine et aux traditions marocaines. D’où, l’intérêt que je porte au développement et à l’entretien des mosquées. Ces lieux de prières constituent pour les Marocains des Pays-Bas des endroits de rassemblement et de partage. Une grande partie des associations est née dans les mosquées. Ce fut le cas d’ailleurs de la Grande Mosquée d’Amsterdam – première mosquée aux Pays-Bas –, fondée en 1974 et dont je fais partie.

Quel est le rôle de la Grande Mosquée ?

L’association de la Grande Mosquée d’Amsterdam vise à tisser les liens entre les Marocains installés aux Pays-Bas. Elle se veut aussi et surtout d’être un pont entre la communauté marocaine et la société hollandaise. La Grande Mosquée participe aux différents événements organisés par les acteurs de la société civile.

Quel métier exercez-vous à Amsterdam ?

J’ai suivi des études en droit islamique et théologie. J’ai eu mon doctorat et je me suis spécialisé dans l’islam. Actuellement, je suis professeur à l’Université d’Amsterdam où j’enseigne les études islamiques. Je m’occupe également du centre de formation des Imams. On y prépare des théologiens qui prôneront un islam sunnite modéré et tolérant.

Comment décrivez-vous le travail social aux Pays-Bas ?

Il y a ici différentes types d’associations dédiées spécialement à la communauté marocaine installée aux Pays-Bas. Il y en a qui s’occupent des mosquées, celles qui s’activent dans le champ social, d’autres qui s’intéressent à des thématiques spécifiques. Toutes ces associations œuvrent dans un seul but ultime : celui de rassembler les Marocains résidant sur le sol hollandais. On se retrouve, on discute, on échange des idées afin de trouver des solutions aux problèmes auxquels les MRE sont confrontés. Si on possède la nationalité hollandaise, on reste toujours des Marocains, attachés à notre pays et ses valeurs.

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on Pinterest

Chargement...