Art pictural

Azzeddine Hachimi Idrissi : «L’abstrait permet beaucoup de liberté»

Azzeddine Hachimi Idrissi : «L’abstrait permet beaucoup de liberté» Azzeddine Hachimi Idrissi
  • Marocains partout
  • 05 Juillet 2015 - 10:38
  • Rédaction

RENCONTRE – Un an après son exposition à Casablanca « Retour aux sources », l’artiste-peintre Azzeddine Hachimi Idrissi expose jusqu’au 7 juillet à la galerie Nadira de Rabat sous le thème « Un Pont entre Deux Mondes ».  Rencontre avec un artiste qui fait rimer l’abstraction avec ses émotions.

marocainspartout.com : Comment trouvez-vous votre inspiration?

Azzeddine Hachimi Idrissi : Je puise mon inspiration dans le patrimoine visuel maroco-andalous, avec ses arabesques, son zellige, ses mythiques figures géométriques et leurs déclinaisons à l’infini. Mes créations comportent, en effet, des éléments de l’abstraction à référence patrimoniale, avec d’autres relevant de l’abstraction contemporaine. J’essaie dans mes compositions de maintenir un équilibre entre ces deux référentiels tout en renforçant l’harmonie et la symbiose entre ces systèmes esthétiques par un travail sur la couleur.

Pourquoi avez-vous opté pour l’art abstrait ?

La peinture abstraite a ses amateurs et ses pourfendeurs. Il y a des gens qui aiment le figuratif. Il y a des gens qui aiment le coucher du soleil, qui aiment montagne ou les chevaux… D’autres pensent que l’abstrait permet beaucoup plus de liberté. L’art abstrait n’offre pas d’inconfort par rapport à l’interprétation. Et il oblige le récepteur à communiquer avec la toile. Alors que le figuratif ne peut que se consommer avec le regard, l’abstrait créé un lien dynamique avec celui qui l’admire. L’abstrait, c’était mon choix personnel.

Que peut exprimer une œuvre abstraite ?  

Il s’agit toujours de s’exprimer, de partager des idées ou de transmettre des messages. On peut aussi bien transmettre une vision du monde avec la peinture qu’avec un livre. Salvador Dali faisait par exemple de la philosophie avec un pinceau. Avec le langage abstrait pictural, on ne montre pas des perceptions, mais on décrit avec précision des sentiments, des émotions et même des idées. Et ce n’est pas tout puisque l’abstrait n’est pas conçu pour être forcément lu et compris comme l’a voulu l’artiste, mais pour être aussi et surtout le reflet de la sensibilité du spectateur. Moi personnellement dès le départ je me sentais bien avec la peinture abstraite comme moyen d’expression.

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on Pinterest

Chargement...