Région

La braderie de Lille annulée

La braderie de Lille annulée
  • Marocains partout
  • 05 Août 2016 - 11:13
  • Rédaction (avec agences)

Pour une première, c’en est une. La maire de Lille, la socialiste Martine Aubry, a annoncé vendredi 5 août lors d’une conférence de presse que la braderie de Lille, événement le plus populaire de la ville, était annulée cette année pour des raisons de sécurité. Bien que les conditions de sécurité aient été «revues à la hausse» avant l’attentat de Nice dans la soirée du 14 juillet qui a fait 85 morts, la municipalité, en accord avec les services de l’Etat, a estimé que le risque était trop important dans ce contexte d’état d’urgence. «C’est un problème de responsabilité morale de la maintenir. Je pense donc qu’il faut suspendre la braderie de 2016», a expliqué Mme Aubry lors d’une conférence de presse commune avec le préfet du Nord.

«Le volume de marchandises et la foule seraient impossibles à contrôler», a-t-elle déclaré, ajoutant : « C’est un déchirement de prendre cette décision». «A un moment, nonobstant nos passions, nos convictions, il faut dire stop à un modèle qui est dépassé par les exigences de sécurité», a pour sa part indiqué le préfet du Nord, Michel Lalande. Habituellement organisée le premier week-end de septembre, la braderie de Lille accueille chaque année entre 1 et 2 millions de visiteurs. Elle avait attiré près de 2,5 millions de visiteurs en 2015. Dans un courrier envoyé en début de semaine, un adjoint au maire avait pourtant averti certains riverains, notamment du boulevard Victor-Hugo, que le périmètre serait seulement restreint, sous-entendant que la manifestation se tiendrait, malgré l’état d’urgence. En revanche, les courses à pied du samedi matin sont maintenues, pour l’instant.

 

 

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on Pinterest

Chargement...