Conventions

Casablanca s’offre un marché de l’innovation

Casablanca s’offre un marché de l’innovation
  • Marocains partout
  • 17 Mai 2016 - 10:06
  • Avec MAP

L’Office marocain de la propriété industrielle et commerciale (OMPIC) et l’Office espagnol de brevets et de marques (OEPM) ont signé, lundi à Casablanca, un mémorandum d’entente, baptisé «Patent prosecutionHighway» (PPH), visant à booster l’innovation. Le contrat crée un cadre de coopération permettant d’assurer un examen rapide des brevets d’invention pour les déposants émanant des deux pays. Dans le cadre de la célébration du centenaire de la propriété industrielle au Maroc, l’OMPIC poursuit ses actions pour la consolidation de ses partenariats. Ainsi, l’office vient de scellé un accord avec l’Office espagnol de brevets et de marques (OEPM), baptisé «Patent prosecutionHighway» (PPH), Et ce en marge de la semaine de la propriété industrielle «Casablanca IP Week» qui se tient jusqu’au 18 mai sous le Haut patronage de SM Roi Mohammed VI.

Signé par Adil El Malki, directeur général de l’OMPIC et Patricia Garcia-Escudero, directrice générale de l’OEPM, l’accord s’appuie sur le partage des résultats d’examens effectués par les deux organismes en vue de réduire les délais de traitement des demandes tout en améliorant la qualité des brevets marocains et espagnols. Selon l’OMPIC, le PPH est un programme qui s’assigne pour objectif de promouvoir la coopération entre les institutions en vue de permettre aux demandeurs de brevets de bénéficier d’un traitement rapide, mais aussi de faciliter la protection des brevets d’invention au Maroc et en Espagne.

L’OMPIC a, également, signé lundi un mémorandum d’entente avec l’Association R&D Maroc, l’Association marocaine de la recherche et de l’invention (AMRI) et l’Union des inventeurs au Maroc (UIM), dans l’objectif de renforcer la coopération en matière de propriété industrielle. Cet accord de partenariat a été signé par Adil El Malki, le président de l’UIM, Maji El Bouazzaoui, le président de l’AMRI, Abdellah Boukhanfoura et le directeur général de l’Association R&D Maroc, Mohamed Smani. Il vise à améliorer la qualité des systèmes de la propriété industrielle, notamment le système de brevet relatif aux inventeurs et innovateurs marocains. La première édition de la semaine de la propriété industrielle, «Casablanca IP Week», est une plateforme de rencontre des praticiens, des professionnels et des investisseurs dont le but est de valoriser la propriété industrielle.

 

 

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on Pinterest

Chargement...