Generation Expat

Ces Marocains qui rêvent d’une autre vie…

Ces Marocains qui rêvent d’une autre vie… Selexens – 2012 – Marseille
  • Marocains partout
  • 04 Mai 2015 - 22:45

Plus des trois quarts de  jeunes cadres marocains veulent s’expatrier, d’après un sondage réalisé en 2014 auprès d’un peu plus 1.800 personnes par le site Rekrute. Ceux qui ont l’intention de changer de terre d’accueil songent à le faire définitivement et ils sont tous des professionnels qui ont à leur actif plusieurs années d’expérience. Quelque 77 % des sondés sont prêts pour l’aventure de l’émigration. Presque la moitié d’entre eux veulent même rester à l’étranger plus de dix ans. Des chiffres bien au-dessus de la moyenne mondiale( 64%). Les villes où les Marocains rêveraient le plus de s’expatrier sont Paris (qui arrive largement en tête), Dubaï, Montréal, New York, Londres, et Bruxelles. Le panel de personnes interrogées est constitué majoritairement de jeunes et d’employés avec des responsabilités managériales.

Envie de changement

Le sondage s’intéresse aussi à la motivation des salariés dans leur entreprise. Si 80 % des personnes interrogées se déclarent motivées par leur travail (et même 20 % «très motivées»), 98 % avouent quand même être prêts à changer d’emploi. Et là, la volonté se traduit davantage dans les actes puisque 64 % déclarent rechercher activement un autre emploi. En général, ce qui explique la motivation des Marocains à travailler est le développement de leur carrière et la bonne ambiance de travail. En revanche, le salaire, alors première source de motivation en 2012, n’est qu’à la huitième place en 2015.

 

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on Pinterest

Chargement...