HCP

Combien pèse l’informel dans l’économie marocaine ?

Combien pèse l’informel dans l’économie marocaine ?
  • Marocains partout
  • 13 Octobre 2016 - 11:21
  • MAP

 

L’informel a contribué à hauteur de 11,5% au Produit intérieur brut national (PIB) en 2013, selon une enquête nationale sur le secteur informel au Maroc, réalisée par le Haut-Commissariat au Plan (HCP). Avec 103,346 MMDH et un taux de 56% de la production, la valeur ajoutée (VA) créée par les unités de production informelles (UPI) représente, en 2013, 12,6% de la VA nationale a dévoilé le Haut-Commissaire au Plan, Ahmed Lahlimi Alami, lors de la présentation, mercredi 12 octobre 2016 à Rabat, des résultats de cette enquête nationale qui a porté sur la période 2013-2014. Par secteur, la contribution des UPI à la VA est passée de 60% dans le commerce à 29,3% dans la construction, 13,3% dans l’industrie et 6,4% dans les services, a noté M. Lahlimi.

Les UPI ont investi 3,366 milliards de dirhams en 2013, en accroissement annuel de 3,2% depuis 2007, représentant une contribution de 1,1% à la formation brute du capital fixe national (FBCF), a fait savoir le Haut-commissaire, ajoutant que par secteur, les services en ont réalisé 50%, le commerce plus du tiers, l’industrie 12,2% et les BTP 5,3%, a fait savoir M. Lahlimi.  Au cours de l’année 2013, les UPI ont réalisé 12,2% de la production nationale contre 10,9% en 2007, a noté le haut-commissaire, précisant que leur contribution à la production varie de 56,8% dans le secteur commercial, 27% dans le bâtiment, près de 10% dans l’industrie et près de 8% dans les activités de services hors administrations publiques. S’agissant de l’emploi dans la sphère informelle, il portait sur 2,4 millions de personnes en 2013, représentant 36,3% de l’emploi non-agricole à l’échelle nationale, relève M. Lahlimi, notant qu’un total de 233.000 d’employeurs indépendants ont recruté 420.000 salariés et distribué 11,4 MMDH de salaires, soit près de 4% de la rémunération salariale à l’échelle nationale et 11% de la VA globale du secteur informel.

Couvrant, en territoire national, un échantillon de 10.085 unités de production (UP) et se réalisant sur une période de 12 mois pour tenir compte de la saisonnalité des activités de ces UP, l’enquête nationale sur le secteur informel au Maroc a été conçue pour actualiser et compléter les connaissances sur les UPI, sur le mode d’insertion du secteur informel dans l’économie nationale et sa contribution à la création de la richesse nationale et de l’emploi. Ce secteur englobe l’ensemble des unités de production non agricoles exerçant des activités de production de biens et services sans se conformer aux dispositions statutaires et comptables auxquelles sont soumises les entreprises opérant dans l’économie nationale. Néanmoins, Son champ exclut les activités illicites ou illégales.

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on Pinterest

Chargement...