Musique – disparition

David Bowie, légende du rock, est mort

David Bowie, légende du rock, est mort David Bowie
  • Marocains partout
  • 11 Janvier 2016 - 10:42
  • Rédaction

 

Quelques jours après la sortie de « Blackstar », son 25e album, David Bowie est mort dimanche. Il venait d’avoir 69 ans et combattait un cancer depuis de longs mois. « David Bowie est mort paisiblement aujourd’hui entouré par sa famille après un combat courageux de 18 mois contre le cancer », indique sa page Facebook lundi.

Son fils a également tweeté une image émouvante, une vieille photographie de lui et de son père, confirmant ainsi le décès de la légende du rock qui s’est éteinte dimanche.

 

David Bowie, de son vrai nom David Robert Jones, est né le 8 janvier 1947 dans une famille modeste de Brixton, un quartier populaire du sud de Londres. A seize ans, lors d’une bagarre, son oeil gauche est gravement endommagé. Il gardera une pupille constamment dilatée créant l’impression bizarre qu’il a des yeux de couleur différente. C’est à ce moment-là qu’il quitte l’école et commence sa carrière musicale.

 

Le premier succès viendra en 1969 avec « Space Oddity », une balade devenue mythique sur l’histoire de Major Tom, un astronaute qui se perd dans l’espace. Elle se hisse très vite en tête des meilleurs ventes au Royaume-Uni. Parallèlement, il suit des cours de mime. Cet apprentissage, ainsi que son goût pour le costume, la mode ou encore le théâtre kabuki, l’aideront plus tard à se muer en homme aux 1.000 visages.

Trois ans plus tard, il devient une star mondiale grâce à son personnage de Ziggy Stardust, personnage glam-rock sophistiqué et androgyne. Un alter-ego décadent qu’il met en scène lors de concerts extraordinaires. Suivront les personnages de folle marginale, de nazi cynique ou rebelle blafard. A la même époque, il produit également des artistes de renom, comme Lou Reed et Iggy Pop. Pendant le reste des années 1970, il s’intéresse aussi au soul, au funk ou à la disco, ainsi qu’à la musique électronique qui n’en est qu’à ces premières notes. De 1976 à 1979, au cours de sa période berlinoise, il produit avec Brian Eno une trilogie (Low, Heroes et Lodger) qui ouvrira la voie à la « cold wave ».

La décennie suivante, il revient à une pop plus grand public et remplit les stades dans le monde entier. Il confirme son statut de star internationale, mais surprend tout le monde dans les années 1990 en revenant à un style expérimental. De 2004 à 2006, il donne ses derniers concerts et ne reviendra plus sur scène. Le 8 janvier 2016, il sort son dernier album, Blackstar, deux jours donc avant sa mort.

 

 

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on Pinterest

Chargement...