Portrait

Eliane ou les reines du cosmétique…

Eliane ou les reines du cosmétique… Latifa en compagnie de sa sœur Sonia.
  • Marocains partout
  • 10 Mai 2016 - 14:13
  • Rédaction (Paris)

PORTRAIT – Latifa, Sonia et Aziza, trois jeunes femmes marocaines vivant en France et plus précisément à Nice où elles ont créé le groupe « Eliane » qui fabrique une gamme cosmétique à base de produits naturels. Rencontre avec des  femmes ambitieuses qui désirent, rêvent et travaillent pour atteindre les sommets.

Le groupe « Eliane », c’est l’histoire de trois jeunes femmes, Latifa, Sonia et Aziza. L’histoire de trois sœurs de caractères différents mais complémentaires, qui se décrivent comme « sœurs pour la vie, amies pour la vie et associées à vie ». Leur idée est toute simple : créer une gamme cosmétique à base de produits naturels ; de produits du terroir marocain traditionnellement utilisés dans les soins de la peau ou encore des cheveux.

Tout a commencé il y a quinze ans lorsque Latifa Mignone décide de créer avec une amie une usine de fabrication de produits cosmétiques dans la zone industrielle de Nice. En 2001, Latifa achète les parts de son associée afin de développer son activité à l’internationale. C’est ainsi qu’est né le groupe « Eliane » qui en 2007 verra la naissance d’une marque de produits de beauté baptisée « Ennoia », en référence à la déesse de la mythologie grecque. Aujourd’hui, la marque « Ennoia » est distribuée au Moyen-Orient, en Arabie Saoudite, mais aussi en Chine. Latifa, qui préside le groupe « Eliane », veut aujourd’hui s’implanter au Maroc avec « MA Cosmetics » pour concevoir des produits de beauté à base d’huile de figue de barbarie.

Originaire de Sidi Ifni, les trois sœurs se complètent. Alors que l’aînée, Latifa, pilote la stratégie du groupe « Eliane », la cadette Sonia, une passionnée de Com’, conçoit l’approche marketing tandis que Aziza s’occupe de la gestion de l’entreprise. L’un de leurs de projets de fabriquer des produits à base de cactus aussi bien au Maroc qu’à l’étranger. Ainsi, trois sœurs prévoient d’investir dans leur région d’origine à travers le projet «MA Cosmetics». Il s’agit d’une une unité de production et de conditionnement qui emploierait une main d’œuvre féminine issue des douars à travers les coopératives. «La figue de barbarie est un miracle que nous offre la nature : l’huile contenue dans ses graines renferme des propriétés étonnantes que les marocaines connaissent bien et depuis bien longtemps », nous confie Latifa. Un projet qui lui tient à cœur et dont elle croit dur comme fer. D’ailleurs, Latifa et ses sœurs bénéficieront d’un accompagnement complet ainsi que d’une partie du financement grâce aux fonds de l’AFD (l’Agence Française pour le Développement) et du Ministère chargé des Marocains Résidant à l’Étranger et des Affaire de la Migration dans le cadre du programme dédié aux MDM entrepreneurs.

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on Pinterest

Chargement...