Festival Gnaoua et Musiques du Monde

Essaouira vibre aux rythmes de la transe

Essaouira vibre aux rythmes de la transe Festival Gnaoua et Musiques du Monde
  • Marocains partout
  • 17 Mai 2015 - 11:52
  • Avec MAP

Fidèle à sa ligne de conduite et ses ambitions premières, le 18e Festival Gnaoua et Musiques du Monde d’Essaouira n’a pas dérogé à la règle en termes de qualité, authenticité et partage, les concerts ayant immergé les festivaliers dans une ambiance enflammée. Les inconditionnels de ce rendez-vous musical international ont en effet été gratifiés de pas moins de seize concerts donnés par les incontournables maâlems gnaoua qui ont partagés la scène avec des artistes de renoms venus de la Guadeloupe, Mali, Sénégal, Nigeria et Danemark. Ainsi, la grande scène Place Moulay El Hassan a vibré au rythme de la voix et de la musique, pure et traditionnelle, gnaoua de maâlem Omar Hayat avant d’être rejoint sur scène par le Guadeloupéen Sonny Troupé. Et c’est la magie des notes musicales qui envahit le public qui se laisse volontairement emporté.

Ambiance enflammée

Les deux virtuoses vont céder la scène à d’autres géants de la musique en l’occurrence le Nigérian Tonny Allen qui a donné la réplique à maâlem Mohamed Koyou. Prenant le relais, Hindi Zahra, toujours égale à elle-même, a clos la soirée dans son propre style fait de la world music et des ballades folk-soul aux influences orientales. Egalement prise d’assaut, la scène de la Plage a été au rendez-vous avec une fusion entre l’habitué du festival maâlem Mustapha Bakbou et le Danois Mikkel Nordso Band. Darga n’a pas fait dans les détails, animant un public qui a chanté avec le groupe en chœur.

Mélomanes conquis

A Borj Bab Marrakech, ce sont maâlem Abdelkebir Merchane et le groupe Timbuktu (Maroc-Mali-Sénégal) qui se sont produits en concerts intimistes séparés, pour le grand plaisir des festivaliers-mélomanes. Organisée sous le Haut Patronage de SM le Roi Mohammed VI, la 18ème édition du Festival Gnaoua et Musiques du Monde est marquée par la participation de la crème des maâlems gnaouis qui offrent des fusions avec une brochette de stars de la musique internationale parmi lesquels Kenny Garrett (USA), Humayun Khan (Afghanistan) ou encore Marifat Sufi Band (Pakistan).

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on Pinterest

Chargement...