PORTRAIT

Fatima Ouanssaidi, reine de Com à Johannesburg

Fatima Ouanssaidi, reine de Com à Johannesburg
  • Marocains partout
  • 25 Juillet 2016 - 12:00
  • MAP (Abdelghani AOUIFIA, Johannesburg)

PORTRAIT – Elle s’appelle Fatima Ouanssaidi. Elle est jeune, brillante, ambitieuse et surtout animée d’une forte volonté de s’imposer dans le domaine très select de la communication en Afrique du sud.

Originaire de la région du Rif, son père étant natif de Targuiste et sa mère de la ville d’Al-Hoceima, la jeune marocaine Fatima Ouanssaidi, née à Londres, s’est armée d’une forte formation juridique à l’université de Bristol, qui figure d’ailleurs dans le top 5 des plus prestigieuses universités britanniques, avant de se rallier le domaine très compétitif de la communication et des relations publiques en Angleterre. Après avoir affûté ses armes en communication en outre-manche et aux Etats-Unis, Fatima Ouanssaidi a choisi de se lancer dans une nouvelle aventure, cette fois-ci en Afrique du sud. Le moment a été bien choisi. La jeune diplômée, animée par esprit d’entrepreneuriat, a décidé de rejoindre sa nouvelle destination en 2010, année où le pays arc-en-ciel a organisé la coupe du monde de football. Cette compétition planétaire allait s’avérer une grande opportunité pour la jeune marocaine, qui s’est vue confier l’organisation de la campagne de promotion de la sélection brésilienne de football en terre africaine.

«Pour moi c’était un réel challenge», affirme-t-elle. Le succès réalisé dans l’organisation de cette campagne de communication de la Seleção a encouragé la jeune marocaine à mettre en place sa propre entreprise à Johannesburg. «J’ai réalisé que de nombreuses opportunités étaient offertes dans le domaine de la communication en Afrique du sud», indique-t-elle, en faisant allusion à l’important élan que la coupe du monde avait donné à l’Afrique du sud, pays qui vivait à l’époque ses années fastes après la fin du régime de la ségrégation raciale, Apartheid. Elle tient à souligner que la formation et l’expérience qu’elle a accumulées en Grande-Bretagne comme aux Etats-Unis ont été d’un grand apport pour sa réussite en Afrique du sud, où son savoir-faire est sollicité par des établissements publics comme par les grandes organisations médiatiques sud-africaines dont la chaîne de télévision publique SABC.

Mise en place en 2011, sa compagnie OnPoint PR est devenue, à présent, une des entreprises les plus en vue dans le monde de la communication et du PR en Afrique du sud. Preuve en est l’implication de cette jeune compagnie dans divers efforts de communication entrepris dans plusieurs secteurs clefs en Afrique du sud, dont l’enseignement, l’art, la politique et le sport. La jeune marocaine cite, non sans fierté dans ce contexte, son succès éclatant dans l’organisation de la communication du club anglais de Manchester United en Afrique du sud.

De son fief sud-africain, la jeune professionnelle de la communication jette un regard fait de fierté sur son pays d’origine, le Maroc. D’importants progrès ont été réalisés ces dernières années au Maroc, indique-t-elle, citant notamment la promotion de la situation de la femme. Sur le plan économique, la jeune entrepreneure note que le Maroc a réalisé des progrès indéniables qui font du Royaume un modèle dans sa région et dans tout le continent africain, où le Royaume s’impose comme une locomotive de développement mutuellement avantageux. Lectrice avide, Fatima Ouansaidi souligne que le Maroc figure désormais comme une référence, dans les rapports et les études des grands centres de recherche, en matière de développement, notamment économique et humain. En Afrique du sud, comme dans les autres pays d’Afrique australe, c’est une image d’un Maroc résolument engagé sur la voie du développement, avec qui les pays de la région souhaitent travailler, souligne-t-elle.

Consciente de ce capitale marocain précieux, la jeune entrepreneure ambitionne de porter plus haut le nom du Maroc dans le pays de Nelson Mandela, avec d’importants projets, qui ne feront, selon elle, que mieux faire connaître son pays d’origine en Afrique du sud et au-delà dans toute l’Afrique australe. La jeune marocaine a déjà franchi le premier pas dans ce sens en mettant en place une maison de production audiovisuelle qu’elle a choisi de baptiser Rif Productions.

«C’est pour moi une façon d’honorer le pays de mes origines», indique-t-elle, relevant que le Maroc dispose de nombreux atouts qui devront renforcer sa marche vers davantage de développement et de rayonnement. Cette maison de production a déjà commencé à renforcer sa visibilité sur le marché sud-africain avec des productions pour des chaines de télévision dont VUZU AMP, explique la jeune professionnelle marocaine, qui compte mettre à contribution cette structure pour la réalisation de programmes destinés à mieux faire connaître toute la splendeur et la grandeur du Maroc dans cette partie de l’Afrique.

 

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on Pinterest

Chargement...