Finances

Le FMI croit en l’économie marocaine

Le FMI croit en l’économie marocaine
  • Marocains partout
  • 03 Août 2016 - 16:04
  • MAP

Le chef de la mission de consultation du Fonds monétaire international (FMI) au Maroc, Nicolas Blancher, a loué « la résistance » de l’économie marocaine malgré la montée des risques extérieurs. Le responsable du FMI qui intervenait lors d’une conférence-call, tenue mardi à Rabat, à l’occasion de l’approbation récemment par le FMI d’une nouvelle Ligne de précaution et de liquidité (LPL) de 3,47 milliards de dollars au profit du Maroc, a relevé que le Maroc a consenti d’importants efforts en matière de réduction des vulnérabilités budgétaires et extérieures et ce, en dépit d’une conjoncture économique mondiale et régionale difficile.

Blancher a également affirmé que le FMI soutient la politique du gouvernement en matière de résilience budgétaire, notant que l’assouplissement du régime de change, sera de nature à contribuer à la préservation de la compétitivité et au renforcement de la capacité de l’économie du Royaume à absorber les chocs. Dans ce sens, le responsable a mis l’accent sur la nécessité de faire avancer le plan de transition vers un régime de change flexible, affirmant que le FMI continuera à soutenir le Maroc dans la réalisation de ce dispositif.

Le responsable FMI n’a pas manqué de saluer la réforme des retraites initiée par le gouvernement ainsi que les constantes améliorations apportées à la supervision du secteur financier. La nouvelle LPL, accordée par le FMI s’étale sur une période de deux ans. Un montant de 1,73 milliard de dollars sera accessible dès la première année. La première LPL du Fonds s’élevait à 6,21 milliards de dollars, et a été octroyée en août 2012, alors que la deuxième, d’un montant de 5 milliards, a été approuvée en juillet 2014.

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on Pinterest

Chargement...