Musique

Hellfest 2016, à fond le rock !

Hellfest 2016, à fond le rock !
  • Marocains partout
  • 17 Juin 2016 - 08:56
  • Abderrahim Bourkia (Clisson)

Le festival Hellfest débute ce vendredi à Clisson (Loire-Atlantique) pour trois jours d’enfer. Des dizaines de milliers d’amateurs de métal se sont réunis pour la 11e édition du Hellfest, qui propose de vendredi à dimanche 160 groupes répartis sur six scènes, dont Rammstein et Black Sabbath. Avec plus de 162.000 billets écoulés en moins de vingt jours, ce Hellfest 2016 affiche complet depuis le mois de novembre, avant même que l’affiche ne soit dévoilée. «Une première dans l’histoire d’un festival en France», se réjouissent ses organisateurs.  Près de 140 artistes, dont de grosses têtes d’affiches comme Black Sabbath, Rammstein, Megadeth, Korn, ou encore Slayer, The Offspring, Gojira ou Ghost, se produiront avec une vingtaine d’autres artistes.

Parmi les têtes d’affiche, c’est Rammstein, groupe de metal industriel allemand, qui ouvre le bal du Hellfest vendredi soir, sur l’une des deux scènes principales. Les groupes de heavy metal américain Twisted Sister et britannique Black Sabbath suivront samedi et dimanche, à l’occasion de leurs tournées d’adieux respectives. Séparés depuis 2001, les Français de Ludwig Von 88 se reformeront au Hellfest samedi sur la scène dédiée au punk et au hardcore, la « Warzone », tout juste réaménagée et redimensionnée. Plusieurs dizaines d’autres concerts de « black metal », « death metal » ou encore « stoner metal » sont programmés sur les autres scènes.

Né en 2006 sur les cendres du Furyfest, le premier rendez-vous metal et musiques extrêmes imaginé par le patron du Hellfest, Ben Barbaud, dans sa chambre d’adolescent, ce festival organisé depuis dix ans dans sa paisible ville natale s’est imposé en quelques années comme l’un des leaders européens des rendez-vous de musiques metal, punk et hardcore.

Pour cette onzième édition du Hellfest, une statue de quinze mètres de haut représentant Ian « Lemmy » Kilmister, l’ex-leader du mythique groupe britannique Motörhead, décédé d’un cancer en décembre 2015, sera dévoilée au début du festival. Puis un feu d’artifice sera tiré samedi vers minuit en hommage au rocker légendaire, venu plusieurs fois en territoire nantais. Et ce n’est que l’une des décors dignes de superproductions hollywoodiennes et autres extravagances visuelles que prévoient cette fois-ci les organisateurs du Hellfest : cathédrale gothique, pyrotechnies steampunk ou encore fresques sataniques…

 

 

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on Pinterest

Chargement...