Conférence

Les jeunes MRE initiés à l’entrepreneuriat

Les jeunes MRE initiés à l’entrepreneuriat
  • Marocains partout
  • 13 Mai 2016 - 09:53
  • Rédaction (Marrakech)

L’une des premières conférences à laquelle ont assisté les participants au premier forum des jeunes Marocains résident à l’Etranger, organisé par le ministère chargé des MRE, qui se tient actuellement à Marrakech, était consacrée à l’entrepreneuriat. Animée par M’hammed Abbad Andaloussi, président par l’association Injaz Al-Maghrib, cette conférence, organisée jeudi 12 mai, a suscité l’intérêt d’un bon nombre de jeunes Marocains du monde qui ont interpellé l’orateur sur plusieurs aspects de cette thématique. Est-ce facile aujourd’hui de se lancer dans l’entrepreneuriat au Maroc ? Comment doit-on s’y prendre ? Que peut-on faire face aux obstacles ? L’une des clés de la réussite d’un projet d’entreprise, c’est l’apprentissage, a expliqué M’hammed Abbad Andaloussi. « On ne naît pas entrepreneur mais on le devient en s’engageant sur la voie du succès dans un rapport interactif entre l’effort, l’apprentissage et la maîtrise des difficultés. Cette phrase du discours de SM Roi Mohammed VI adressé aux participants de la 5e édition du Sommet global de l’entrepreneuriat le 20 novembre 2014 est aujourd’hui la devise du projet de sensibilisation à l’entrepreneuriat social initié par Injaz  », a lancé M. Abbad Andaloussi. Ce programme, a-t-il dit, veut soutenir, entre autres, le développement du tissu entrepreneurial notamment auprès de la jeunesse.

Jeunes MRE

 

« Il s’agit aujourd’hui d’inculquer aux jeunes et aux moins jeunes cet esprit d’entreprise », a résumé le président d’Injaz. Cette association dispense en effet les programmes conçus par des experts en éducation de Junior Achievement Worldwide, en association avec le monde de l’entreprise, et adaptés à la culture et à l’environnement marocain. Ils s’adressent aux jeunes collégiens, lycéens et étudiants des établissements d’enseignement publics. Dispensés de manière hebdomadaire par des conseillers-bénévoles cadres d’entreprise, ils privilégient la méthode du «learning by doing ». Des modules qui s’articulent autour de la création d’une « junior entreprise » pour les plus jeunes, d’un atelier d’initiation aux mécanismes-clefs de l’entrepreneuriat (raison sociale, fonctions, fixation des prix, etc.) pour les plus âgés, de la gestion et des compétences entrepreneuriales et de témoignages de chefs d’entreprise. Créée en 2007 sous l’impulsion de la Société nationale d’investissement (SNI), l’association Injaz-Al Maghrib, reconnue d’utilité publique, veut stimuler l’esprit d’entreprise des jeunes. « Ne vous demandez pas ce que peut faire votre pays pour vous, mais demandez plutôt ce que vous pouvez faire pour votre pays », a conclu M’hammed Abbad Andaloussi à l’intention des jeunes Marocains du Monde.

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on Pinterest

Chargement...