Cycle du Film Arabe d’Oslo

Kristian Kindt : «Le cinéma marocain connaît un saut qualitatif»

Kristian Kindt : «Le cinéma marocain connaît un saut qualitatif» Kristian Kindt
  • Marocains partout
  • 10 Mai 2015 - 12:36
  • MAP

Le directeur du Cycle du Film Arabe d’Oslo, Kristian Kindt, a souligné que le cinéma marocain s’est développé lors des dernières années en termes de qualité et du nombre de films réalisés chaque année. Le cinéma marocain se distingue par la multiplicité des angles d’attaque et des réalisateurs compétents capables de signer des œuvres professionnelles comme Nouredine Lekhmari (…), a ajouté Kindt. Kindt, qui a indiqué suivre de près le cinéma marocain, a estimé que le Royaume est le pays arabe qui produit le plus de films chaque année. C’est l’une des raisons pour laquelle la direction du festival du Cycle du Film Arabe d’Oslo a programmé des films tournés au Maroc ou réalisé en partenariat avec des Marocains dans la cinquième édition de ce rendez-vous cinématographique, organisé du 16 au 19 avril. Les films ont un rôle majeur dans la construction de l’image de n’importe quelle société malgré la distance qui peut séparer cette dernière des spectateurs, a affirmé Kindt, qui a expliqué que le fait de regarder un film marocain multiple les chances de visiter le Royaume et de s’enquérir de sa réalité qui en fin de compte ne diffère par beaucoup de ce que connaît la société norvégienne comme problèmes sociaux, économiques et culturels.

Corriger les stéréotypes

Aussi bien le Maroc que la Norvège ont leurs propres problèmes et le fait de regarder des films permet de mieux s’informer de la société marocaine, a-t-il poursuivi. La production cinématographique corrige les stéréotypes véhiculés sur les sociétés arabes par les médias occidentaux, a indiqué Kindt, qui a noté que peu de films arabes sont projetés en Norvège. Toutefois, a-t-il dit, un plus grand intérêt est accordé depuis quelques années à ce cinéma ce qui témoigne de la volonté du public norvégien de regarder les films arabes et d’où l’importance de la tenue du Cycle du Film Arabe à Oslo. Le Cycle du Film Arabe d’Oslo a vu la projection de 21 films arabes, en provenance notamment de la Jordanie, de l’Algérie, du Yémen, de Palestine, d’Irak, d’Egypte, de Syrie et du Maroc. Ces films, de divers genres, se penchent, selon les organisateurs, sur les questions arabes actuelles ainsi que sur les défis à laquelle fait face la région arabe dans plusieurs domaines.

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on Pinterest

Chargement...