Forum Économique de la Francophonie

La Francophonie, un atout économique à développer

La Francophonie, un atout économique à développer Forum économique de la Francophonie
  • Marocains partout
  • 02 Novembre 2015 - 13:57
  • MAP

Des acteurs économiques et culturels marocains ont récemment pris part à la deuxième édition du Forum économique de la Francophonie aux côtés de décideurs politiques et économiques venant des cinq continents et des 80 Etats et gouvernements membres de la Francophonie. Le Forum, organisé par le cabinet de conseil « Richard Attias & Associates » et le magazine « Le Point », a été axé sur les moyens d’accélérer la concrétisation d’une Francophonie économique, dont le potentiel est aujourd’hui encore largement sous-exploité. Cet événement, tenu sous l’égide de l’Organisation internationale de la Francophonie et du ministère français des Affaires étrangères et du développement international, a permis de poursuivre la réflexion initiée lors de la première édition tenue à Dakar dans le sillage du Sommet de la Francophonie, avec pour objectif de mettre en œuvre la stratégie économique adoptée à Dakar en transformant idées et propositions en actions concrètes avec l’implication des acteurs des secteurs privé et public. Les participants ont abordé différents thèmes liés à la Francophonie économique en matière d’entreprenariat, d’éducation, d’agriculture, des médias ou encore de promotion de la diversité culturelle et du développement durable. Dans un panel consacré à l’éducation, Abdellatif Miraoui, président de l’Université Cadi Ayyad de Marrakech et de l’Agence universitaire de la Francophonie, a souligné l’importance de l’innovation et des nouvelles technologies pour la promotion de l’apprentissage en français chez les jeunes.

Coopération Sud-Sud

Le renforcement de l’espace économique francophone, a-t-il dit, nécessite le partage de la langue commune qui appuie cet espace et constitue un vecteur des relations tant économiques que culturelles. Le numérique est une chance qu’il faut saisir pour mettre la langue française au cœur de la transformation actuelle dans les modes de communication et d’échange, a ajouté M. Miraoui. Intervenant dans un panel sur les secteurs économiques à fort potentiel dans l’espace Francophone, le directeur général de l’Office national des aéroports (ONDA), Zouhair Mohamed El Aoufir, a mis en exergue l’expérience marocaine dans le développement de l’industrie aéronautique, fondée sur une vision stratégique qui a fait du Maroc en quelques années l’un des pays émergents dans ce secteur. Il a aussi mis l’accent sur l’engagement du Maroc dans la coopération Sud-Sud, en particulier avec les pays africains francophones, dans un esprit de partenariat gagnant-gagnant et de co-développement qui se base sur le potentiel économique et les compétences de l’Afrique.

Développement durable

Ce forum a été aussi marqué par l’organisation d’un panel sur le rôle de la Francophonie pour assurer la réussite de la Conférence de Paris sur le climat (COP21) et les objectifs du développement durable. Au cours de cette session, El Hadi Chaibainou, directeur général du Groupement professionnel des banques du Maroc et membre fondateur de l’Union bancaire francophone (UBF), a fait état de la mobilisation de la vingtaine d’associations bancaires que compte l’UBF pour la promotion du développement durable et la réalisation des objectifs pour le climat. Le secteur financier francophone soutient les actions en faveur de l’environnement, que ce soit à travers des activités bénévoles ou le financement de projets, a-t-il relevé : « L’UBF a créé une commission sur la COP21 et va annoncer lors de cette conférence d’importants projets dans ce sens ». Il a également passé en revue les initiatives du Maroc en matière de développement des énergies renouvelables et de préservation de l’environnement, rappelant le rôle de premier plan que joue le Maroc dans la sensibilisation et l’accompagnement des pays du sud dans le domaine environnemental ainsi que sa contribution ambitieuse au titre de la COP21.

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on Pinterest

Chargement...