Distinction

Latifa Ibn-Ziaten reçoit la légion d’honneur

Latifa Ibn-Ziaten reçoit la légion d’honneur Latifa Ibn Ziaten
  • Marocains partout
  • 16 Juillet 2015 - 00:21
  • Rédaction (Paris)

Mère d’un soldat assassiné près de Toulouse par Mohamed Merah, Latifa Ibn Ziaten a reçu une distinction à l’occasion du jour de la fête nationale française, le 14 juillet 2015 en reconnaissance de son engagement social auprès des jeunes. Présidente-fondatrice de l’association (IMAD) pour la jeunesse et la paix, Latifa Ibn-Ziaten a été élevée au rang de chevalier de la légion d’honneur. Cette mère mène un combat au sein de son association au nom de son fils assassiné par le jeune Mohamed Merah, qu’elle a créée dans l’objectif de s’adresser aux jeunes et de leur parler de la paix et du vivre ensemble, deux mois après les tragiques assassinats qui ont secoués les villes de Montauban et Toulouse les 11 et 12 mars 2012. Par une tragique injustice, cet engagement républicain a tué Imad, assassiné par Merah parce qu’il était militaire. Imad, cible symbolique.

Engagement

Pour cette raison, Latifa s’est battue sans relâche pour que son fils sous-officier soit déclaré « Mort pour la France ». Elle a, presque, obtenu gain de cause. Le jeune parachutiste de 30 ans est reconnu « Mort au service de la Nation ». Latifa Ibn Ziaten parcourt la France avec son message de paix au nom de l’association Imad pour la jeunesse et la paix. Elle a également reçu en 2015 le prix Copernic remis dans la synagogue de la rue du même nom, à Paris, par l’Union libérale israélite de France. « Par sa capacité à aller sur le terrain et à parler aux jeunes, Latifa est une force de pacification exceptionnelle, chez nos confrères du Parisien. Qui mieux qu’elle peut expliquer comment on lutte contre l’extrémisme ?», estimait Jean-François Bensahel, président de l’Ulif.

 

 

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on Pinterest

Chargement...