Economie

Le chômage en légère baisse au Maroc

Le chômage en légère baisse au Maroc Chomage
  • Marocains partout
  • 06 Août 2015 - 09:05
  • Avec Map

Le taux de chômage au niveau national a atteint 8,7 pc au deuxième trimestre 2015, contre 9,3 % durant la même période de 2014, soit une baisse de 0,6 point, selon le Haut-commissariat au plan (HCP). La population active en chômage a baissé de 6,6 % au niveau national, passant de 1.114.000 au 2e trimestre 2014 à 1.041.000 chômeurs au cours de la même période de l’année passée, soit 73.000 personnes en moins (54.000 en milieu urbain et 19.000 en milieu rural), a expliqué le HCP dans une note d’information sur la situation du marché du travail au deuxième trimestre de 2015. Ainsi, le taux de chômage est passé de 14,2 % à 13,4 % en milieu urbain et de 3,6 % à 3,3 % en milieu rural, a noté le HCP. Les baisses les plus importantes du taux de chômage ont été relevées parmi les jeunes âgés de 25 à 34 ans (-1,5 point) et les personnes ayant un diplôme (-0,9 point), alors que les hausses ont été enregistrées chez les jeunes âgés de 15 à 24 ans, soit +1,3 point au niveau national, 2,2 points en milieu urbain et 0,2 point en milieu rural.

Sous-emploi

Le chômage demeure en particulier élevé parmi les diplômés et les jeunes âgés de 15 à 24 ans, a relevé la même source, précisant que parmi les jeunes âgés de 15 à 24 ans, le taux de chômage était de 20,5 % et de 38,6 % parmi les citadins d’entre eux, contre 8,7 % pour l’ensemble des personnes âgées de 15 ans et plus. Concernant le taux de sous-emploi, il est passé de 10,4 % à 10,8 % au niveau national, de 9,2 % à 9,7 % dans les villes et de 11,7 % à 12 % dans les campagnes, a écrit savoir le HCP. Le volume des actifs occupés en situation de sous-emploi a pour sa part augmenté de 1.137.000 à 1.182.000 personnes entre les deux périodes, passant de 507.000 à 539.000 personnes dans les villes et de 630.000 à 643.000 dans les campagnes. Selon le secteur d’activité économique, les personnes exerçant dans les BTP sont les plus touchées par le sous-emploi, aussi bien en milieu urbain qu’en milieu rural, soit 15,5 % au niveau national, suivies par celles exerçant dans le secteur de l’agriculture, forêt et pêche » avec un taux de 11,3 %.

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on Pinterest

Chargement...