Disparition

Le légendaire Omar Sharif quitte la scène

Le légendaire Omar Sharif quitte la scène Omar Sharif
  • Marocains partout
  • 10 Juillet 2015 - 23:57
  • Rédaction

DISPARITION – Omar Sharif, comédien d’origine égyptienne, grand séducteur et joueur passionné, est décédé vendredi à l’âge de 83 ans. Il était entre autres l’interprète mythique du Docteur Jivago et de Mayerling.

Un acteur de légende s’est éteint. Omar Sharif, star des films cultes Lawrence d’Arabie (1962) et Docteur Jivago (1965), est décédé à l’âge de 83 ans, annonce la chaîne d’information Al-Arabiya. «Omar Sharif est mort d’une crise cardiaque ce vendredi après-midi dans un hôpital du Caire», a déclaré son agent Steve Kenis à la BBC.  Le comédien à la célèbre moustache souffrait de la maladie d’Alzheimer, avait indiqué son agent en mai.

Glamour

Né Michel Chalhoub le 10 avril 1932 à Alexandrie, dans une famille de négociants en bois précieux d’origine syro-libanaise, il fut élevé dans le rite grec-catholique melkite. Il se convertit à l’islam avant son mariage avec la star égyptienne Faten Hamama, l’icône du cinéma arabe, décédée en janvier– avec qui il aura un fils, Tarek. Le couple, l’un des plus glamours et les plus charismatiques du cinéma égyptien, avait par la suite divorcé en 1974 alors que l’acteur, déjà célèbre en Egypte, lançait sa carrière à Hollywood. Cela n’avait pas empêché Omar Sharif de la décrire comme le seul amour de sa vie.

Golden Globes

Incarnation d’un certain «éternel masculin» (titre de son autobiographie parue en 1976), l’acteur à l’élégante moustache et à la voix rauque assurera n’être plus jamais tombé amoureux et démentira la plupart des conquêtes qui lui seront prêtées. La carrière du mythique acteur avait été lancée par le réalisateur égyptien Youssef Chahine, qui le fait tourner en 1954 dans Ciel d’enfer. Avec sa femme pour partenaire, il jouera son premier rôle occidental dans La châtelaine du Liban de Richard Pottier, en 1956. Il avait reçu deux Golden Globes et une nomination aux Oscars en 1963 pour le rôle de Sherif Ali dans Lawrence d’Arabie, de David Lean, où il donnait la réplique à Peter O’Toole.

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on Pinterest

Chargement...