Polémique déchets

Le Maroc interdit l’importation des déchets CSR

Le Maroc interdit l’importation des déchets CSR
  • Marocains partout
  • 15 Juillet 2016 - 10:59
  • Rédaction

Le gouvernement vient d’interdire l’importation des déchets. La décision, prise jeudi 14 juillet en Conseil de gouvernement, a été précédée par un long débat au sein du gouvernement sur ce sujet. Lors d’un point presse tenu en marge du Conseil de gouvernement, le ministre de la Communication et porte-parole du gouvernement Mustapha Khalfi a déclaré que le gouvernement a décidé d’interdire l’importation des déchets. Le porte-parole du gouvernement a aussi assuré que l’exécutif a décidé « de ne pas utiliser la charge de déchets italiens récemment importée, en attendant les conclusions de l’enquête ouverte, afin de prendre une décision finale dans ce sens ». Après la crise provoquée par l’importation de déchets d’Italie au Maroc, le ministre italien de l’Environnement s’est expliqué, via un communiqué publié mardi 12 juillet, sur le site du ministère, Gian Luca Galletti.

Selon le ministre italien, « il n’y a pas d’accord entre les ministères italien et marocain de l’Environnement pour l’élimination ou le traitement des déchets produits sur le territoire national italien ». Les déchets au cœur du scandale sont des combustibles solides de récupération (CSR). Ils sont conditionnés sous formes de paquets composés de papier, de bois, de cartons a priori sans produits nocifs comme le chlore. Les CSR sont considérés comme énergie renouvelable car neutres en CO2. Dans la réglementation européenne, leur statut est celui de déchet. L’Allemagne en brûle dans ses chaudières de chauffage urbain, la France les accepte dans les cimenteries. Or, l’Italie a décidé de passer ces produits du statut de déchet à celui de combustible.

 

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on Pinterest

Chargement...