Disparition

La légende de boxe Mohamed Ali Klay n’est plus

La légende de boxe Mohamed Ali Klay n’est plus
  • Marocains partout
  • 04 Juin 2016 - 21:25
  • Rédaction (Avec AFP)

Icône mondiale de la boxe, personnalité marquante de l’histoire du XXe siècle, Mohamed Ali s’est éteint vendredi 3 juin à 74 ans à la suite d’un long combat contre la maladie de Parkinson. Il était hospitalisé depuis jeudi pour soigner un problème respiratoire dans une clinique de Phoenix où il s’était établi avec sa quatrième épouse Lonnie. L’annonce de sa disparition a aussitôt déclenché une vague d’émotion à travers tous les Etats-Unis, en particulier à Louisville (Kentucky), sa ville natale, où auront lieu ses obsèques. Des hommages appuyés ont été rendus pour célébrer le sportif mais aussi la personnalité qui, pour beaucoup, a marqué l’histoire des Etats-Unis.

George Foreman, ancien champion du monde des lourds, battu par Ali dans l’un des combats les plus célèbres de l’histoire, « The Rumble in the jungle », a déclaré sur Twitter : « Ali, Frazier et Foreman, nous ne faisions qu’un. Une partie de moi s’en est allée, la plus grande partie. »

George Foreman, ancien champion du monde des lourds, battu par Ali dans l’un des combats les plus célèbres de l’histoire, « The Rumble in the jungle », a déclaré sur Twitter : « Ali, Frazier et Foreman, nous ne faisions qu’un. Une partie de moi s’en est allée, la plus grande partie. » Floyd Mayweather, ancien champion des welters, invaincu en 49 combats, et jeune retraité, évoque pour sa part « l’héritage Mohamed Ali » : « Nous avons perdu une légende, un héros et un grand homme. Il est l’un de ceux qui m’ont ouvert la voie pour que je devienne celui que je suis. Les mots sont insuffisants pour dire ce que Mohamed Ali a fait pour notre sport. Personnellement, ce qu’il m’a montré, c’est qu’il ne faut jamais avoir peur, jamais arrêter de croire et jamais se contenter de moins. »

Même son de cloche du côté d’Evander Holyfield, ancien champion du monde des lourds. « C’est une perte énorme. Je voulais être comme lui, il m’a inspiré (…). On m’a demandé un jour si je voulais battre son record [Ali a conquis un titre mondial des lourds à trois reprises] et j’ai répondu non, car cela voulait dire qu’il fallait que je perde, mais pour revenir d’une défaite, il faut être plus fort encore et c’est ce qu’Ali a montré durant sa carrière », raconte-t-il.

Floyd Mayweather, ancien champion des welters, invaincu en 49 combats, et jeune retraité, évoque pour sa part «l’héritage Mohamed Ali»: «Nous avons perdu une légende, un héros et un grand homme. Il est l’un de ceux qui m’ont ouvert la voie pour que je devienne celui que je suis. Les mots sont insuffisants pour dire ce que Mohamed Ali a fait pour notre sport. Personnellement, ce qu’il m’a montré, c’est qu’il ne faut jamais avoir peur, jamais arrêter de croire et jamais se contenter de moins.»

Même son de cloche du côté d’Evander Holyfield, ancien champion du monde des lourds. « C’est une perte énorme. Je voulais être comme lui, il m’a inspiré (…). On m’a demandé un jour si je voulais battre son record [Ali a conquis un titre mondial des lourds à trois reprises] et j’ai répondu non, car cela voulait dire qu’il fallait que je perde, mais pour revenir d’une défaite, il faut être plus fort encore et c’est ce qu’Ali a montré durant sa carrière», raconte-t-il.

 

 

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on Pinterest

Chargement...