Abu Dhabi

Les Oulémas doivent être un rempart contre l’extrémisme

Les Oulémas doivent être un rempart contre l’extrémisme Ahmed Toufiq, ministre des Habous.
  • Marocains partout
  • 10 Mai 2015 - 10:08

 

Le ministre des Habous et des Affaires islamiques, Ahmed Toufiq, a mis en avant, mardi 28 avril à Abu Dhabi, l’importance du rôle des Oulémas dans la diffusion des valeurs de paix et de lutte contre la violence et ses causes. Au cours de la 2e édition du Forum de la promotion de la paix dans les sociétés musulmanes, M. Toufiq a affirmé que la promotion de la paix et la contribution à la diffusion et consolidation de ses valeurs demeurent parmi les principales missions des Oulémas de la Oumma. En temps de paix, les gens peuvent prier en toute quiétude, a-t-il estimé, appelant les Oulémas à réaliser les conditions de la paix en donnant l’exemple aux jeunes générations.

Valeurs humaines

Les Oulémas sont appelés à prêcher les valeurs de la paix, à intégrer et représenter les bonnes mœurs et pratiques quotidiennes tout en s’éloignant de la Fitna, a ajouté M. Toufiq, appelant les érudits à consacrer les valeurs du pluralisme, du dialogue et de la liberté. Dans ce sens, le ministre des Habous et des Affaires islamiques a rappelé les efforts des érudits marocains, lors de la dernière décennie, et leurs contributions théoriques réfutant le terrorisme, ses bases et ses fondements. M. Toufiq a salué, par ailleurs, le rôle de l’Etat des Emirats Arabes Unis dans la lutte contre la culture de la violence qui impacte négativement les musulmans en particulier et les êtres humains en général.

Tolérance

Le Forum, dont l’objectif est de faire face aux idéologies extrémistes, vise à promouvoir une culture qui rejette la violence et contribue à la diffusion des valeurs de tolérance, de coexistence et de paix prônées par l’Islam. A cet effet, le programme du Forum comprend de nombreuses tables rondes et ateliers axés sur trois thèmes, à savoir, « la géographie des crises dans les sociétés musulmanes et les expériences de paix et de réconciliation », « la révision et la promotion des valeurs liées à la paix », et « la paix et l’Islam » ainsi que l’examen de plusieurs autres questions liées notamment aux rôles des universités islamiques et des technologies de l’information.

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on Pinterest

Chargement...