Enseignement

L’Université de Tétouan veut parler chinois

L’Université de Tétouan veut parler chinois
  • Marocains partout
  • 23 Septembre 2016 - 09:53
  • Rédaction (Avec MAP)

Une convention de coopération pour la création de l’Institut Confucius à l’Université Abdelmalek Essaadi à Tétouan a été signée, jeudi 22 septembre à Rabat, par les présidents l’Université Abdelmalek Essaadi et de l’Université chinoise des sciences technologiques, respectivement Houdaifa Ameziane et Jing Chi. Et en vertu de cet accord, signé en présence du ministre de l’Enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de la formation des cadres, Lahcen Daoudi, de la ministre déléguée chargée de l’enseignement supérieur, Jamila El Mossali et du vice­ministre de l’Education en Chine, Du Yubo, des cours de langue chinoise seront lancés dans cet établissement de Tétouan en vue d’encourager les recherches dans le domaine de l’enseignement en Chine.
S’inscrivant dans le cadre de la consolidation des relations de coopération entre le Maroc et la Chine dans le domaine de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, la convention vise également à former des enseignants en langue chinoise à Tétouan, à préparer des examens en la matière et à fournir des informations liées à l’enseignement et à la culture en Chine, ainsi qu’à organiser des conférences et des manifestations universitaires et culturelles autour de la langue et la culture chinoises. L’Université Abdelmalek Essaâdi est une université publique créée en 1989, elle est considérée comme l’université principale du Nord du Royaume chérifien. Cette université est composée de 11 institutions, notamment des écoles et des établissements répartis dans la région Tanger-Tétouan, et surtout dans ces deux grandes villes. Elle couvre les domaines de : Droit, Sciences Économiques, Lettres et Sciences Humaines, Sciences et Techniques, etc.

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on Pinterest

Chargement...