Golf – JO 2016

Maha Haddioui, une passionnée du green

Maha Haddioui, une passionnée du green
  • Marocains partout
  • 21 Juillet 2016 - 10:54
  • Rachid Abbar

PORTRAIT – La jeune golfeuse marocaine Maha Haddioui est qualifiée au tournoi olympique de golf, prévu cet été à Rio de Janeiro. L’étoile montante du golf national devient ainsi la première joueuse arabe à participer aux Jeux olympiques.

Il y a deux ans, Maha Haddioui réalisait un exploit inédit pour une sportive arabe ; celui d’intégrer le circuit du Ladies European Tour où elle a su tenir la dragée haute aux prodiges du golf international. De par ses prestations impressionnantes, la jeune golfeuse marocaine Maha Haddioui n’a cessé d’impressionner devenant du coup l’espoir féminin du golf national. Aujourd’hui, elle vient de se qualifier au tournoi olympique de golf, prévu cet été à Rio de Janeiro, devenant ainsi la première golfeuse arabe à participer aux Jeux olympiques.

Originaire d’Agadir, Maha Haddioui entame à l’âge de 13 ans une formation au Golf du Soleil dans la capitale de Souss. Pourquoi ? Maha, alors enfant, découvre en 2001 le monde des Caddymasters lors d’un déjeuner en famille au club-house du Golf. Sa rencontre avec le coach Jean-Marie Kazmierczak lui a été révélatrice. C’est ainsi que Maha Haddioui voit son avenir sur le green. Elle choisit de poursuivre ses études supérieures aux Etats-Unis. Au bout de quatre ans passés à l’Université Lynn de Boca Raton, en Floride, Maha Haddioui en profite pour affûter ses qualités techniques en golf. A l’université, elle devient capitaine de l’équipe. Elle sera élue, en 2007, golfeuse de l’année et athlète de l’année par l’Association des Coachs américains de Golf.

Puis, Maha Haddioui signe une prestation sans précédent pour le golf national et arabe en devenant la première golfeuse marocaine à jouer au Ladies European Tour au titre des épreuves de qualifications (Maroc) après avoir remporté la première étape de la Qualifying School. Et ce n’est pas pour rien que la presse et la télévision nationales l’ont élu meilleure sportive marocaine en 2013. Début 2014, Maha a dû repasser les cartes d’accès en terminant 41e. Eligible alors aux tournois du Ladies European Tour, elle a vaillamment participé à l’ensemble de ces compétitions, défiant ainsi des conditions climatiques souvent désagréables pour une joueuse habituée à des cieux plus cléments. Il y a quelques années quand on lui posait la question de son prochain défi, Maha Haddioui répondait les Jeux de Rio 2016. Maintenant, elle y brigue le podium.

 

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on Pinterest

Chargement...