Ernst & Young

Le Maroc attire toujours plus d’IDE

Le Maroc attire toujours plus d’IDE
  • Marocains partout
  • 19 Juillet 2016 - 09:26
  • Rédaction

Le Maroc est arrivé deuxième dans le classement d’Ernst & Young des pays les plus attractifs d’Afrique, juste après l’Afrique du Sud. Le cabinet d’audit financier salue les efforts de diversification économique et l’ouverture aux investissements du pays. Le royaume est considéré comme une «entrée sûre et fiable» vers l’Afrique du Nord et de l’Ouest. L’environnement marocain est jugé particulièrement propice aux investissements. «La stabilité politique nous permet d’anticiper des flux soutenus des investissements vers le Maroc dans les années qui viennent», explique Michael Lalor, directeur du cabinet pour l’Afrique.

«Ce facteur de stabilité politique nous permet d’anticiper des flux soutenus des investissements vers le Maroc dans les années qui viennent», indique Michael Lalor, directeur d’Ernst & Young Afrique, qui a participé à l’élaboration du baromètre «Africa Attractiveness Index». Il s’agit d’une reconnaissance majeure d’autant plus que le baromètre d’Ernst & Young sert d’outil efficace pour aider les investisseurs à s’adapter à un environnement continental et régional de plus en plus incertain et à évaluer les opportunités et les risques variables sur tout le continent, en leur fournissant un ensemble équilibré de mesures à court et long terme. Aux yeux du cabinet, le Maroc ne cesse de réaliser des résultats importants en particulier au niveau de la taille de plus en plus importante de son marché, la diversification de son offre économique, la facilité d’entreprendre des affaires et l’ouverture aux investissements.

«Les progrès réalisés par le Maroc devront permettre au Royaume de renforcer son statut en tant que porte d’entrée des investisseurs, en particulier vers l’Afrique du nord et les pays francophones d’Afrique subsaharienne», écrit Michael Lalor, d’Ernst & Young. Entre 2007 et 2015, le Maroc a attiré 46 milliards de dollars d’investissements étrangers. Entre 2010 et 2014, ces derniers ont augmenté de 24 %. Capitale économique et plus grande ville du pays, Casablanca est considérée comme la ville d’Afrique du Nord la plus intéressante pour les investisseurs étrangers.

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on Pinterest

Chargement...