Internet

Quand les Marseillais se moquent de Daech

Quand les Marseillais se moquent de Daech
  • Marocains partout
  • 22 Juillet 2016 - 21:05
  • Rédaction

Moins d’une semaine après l’attentat qui a frappé la promenade des Anglais à Nice, le groupe État islamique diffusait mercredi une vidéo dans laquelle il félicitait l’auteur de la tuerie du 14 Juillet et menaçait également d’intensifier ses attaques contre la France. Par la voix de deux djihadistes francophones, Daech citait notamment Marseille comme l’une des villes françaises pouvant être une de leurs cibles. Mais, comme l’avaient fait les Italiens lorsque les jihadistes avaient ciblé Rome en 2015, certains Marseillais ont choisi la dérision en mettant la prétendue Etat islamique au défi.

«Daesh menace Marseille, je menace Daesh», a répliqué sur sa page Facebook le Marseillais Mohamed Nenni, avant d’y publier une vidéo de 7 minutes 30 qui avait enregistré vendredi plus de 300.000 vues en 24 heures. «Vous croyez que vous êtes qui, les Power Rangers, les Naruto?», crache-t-il en gros plan, en référence à de célèbres héros japonais, casquette vissée sur la tête et grandes lunettes de soleil sur le nez, débitant un flot d’injures rythmées adressées directement aux « terroristes ». «T’as cru que c’était quoi Marseille ? T’as cru que c’était la Suisse ? T’as cru que c’était le Luxembourg ? T’as cru que vous alliez venir nous zigouiller et repartir tranquilles ?», ajoute-t-il. «Ils sont là, ils menacent Marseille… Oh ! Marseille, y a que des musulmans, y a que des « muslims », donc au bout d’un moment, vous défendez quoi ?», poursuit le jeune homme, qui se lance même dans une histoire « rapidos » de Daesh, remontant avec le même débit ultra-rapide à Saddam Hussein et aux oppositions entre chiites et sunnites en Irak.

Surfant sur un certain nombre de clichés qui nourrissent la mauvaise réputation de Marseille – souvent au second degré – des Marseillais de Twitter évoquent pêle-mêle les embouteillages, l’insécurité, la présence d’armes, la pollution de la mer ou font le rapprochement avec… l’OM. D’autres ironisent sur des jihadistes qui « ont pris la confiance », histoire d’en rire plutôt que de céder à la peur.

 

 

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on Pinterest

Chargement...