Coopération

Quand les MRE roulent pour l’Oriental

Quand les MRE roulent pour l’Oriental
  • Marocains partout
  • 09 Mai 2016 - 21:38
  • Rédaction

Plusieurs acteurs institutionnels et associatifs ont participé vendredi 6 mai 2016 au siège de la Wilaya de l’Oriental, au lancement du «Programme régional Initiatives MRE dans l’Oriental» (Primo). Le dispositif de ce programme a été officiellement lancé par la signature d’une convention de coopération par le Ministère Chargé des Marocains Résidant à l’Étranger et des Affaires de la Migration, le Conseil de la Région, et la Wilaya d’Oujda. D’un autre côté, quatre conventions de subventions ont été scellées entre le Conseil de la Région de l’Oriental, l’Agence de  l’Oriental, l’association «Migration et développement» et l’ONG italienne «CEFA».

Il s’agit d’un programme pilote qui s’inscrit dans le cadre du projet Sharaka, financé par l’Union européenne via le programme Partenariat pour la mobilité UE-Maroc. Lancé par le ministère chargé des marocains résidant à l’étranger et des affaires de la migration, le «programme régional Initiatives MRE dans l’Oriental» (Primo) s’articule autour de la capitalisation des bonnes pratiques en migration et développement.

A cet effet, quatre projets sont prévus portant sur une enveloppe de 11 millions de dirhams. D’une durée de 11 mois, ces projets s’articuleront autour de quatre thématiques. Il s’agit, en effet, de la promotion des opportunités du territoire de l’Oriental en direction des MRE, le renforcement d’un dispositif d’accompagnement socio-économique des MRE dans la région ainsi que l’organisation dans les mois à venir d’un forum économique régional à destination des investisseurs MRE. En outre, une plate-forme web «Oriental et Marocain du monde» sera conçue servant d’outil d’information et de dialogue des acteurs de l’Oriental en direction des MRE.

«Le programme Primo répond à la volonté du gouvernement marocain de renforcer le rôle des institutions locales dans le cadre de la régionalisation avancée. Les résultats de cette action pilote seront capitalisés par le ministère de tutelle afin de conduire ce déploiement dans les autres régions marocaines concernées par la problématique migratoire», expliquent les initiateurs du programme. «Primo a été élaboré à l’issue d’un travail de concertation de plusieurs mois impliquant les différentes institutions régionales dans un dialogue permanent avec le ministère».

 

 

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on Pinterest

Chargement...