Politique

Municipales : Percée inédite de Podemos

Municipales : Percée inédite de Podemos
  • Marocains partout
  • 25 Mai 2015 - 12:01
  • Avec agences

Les Espagnols ont adressé dimanche soir un sévère avertissement à l’establishment politique, entrouvrant les portes de Barcelone et de Madrid aux «indignés», à l’issue d’élections municipales et régionales où l’antilibéral Podemos a globalement confirmé sa troisième place. La liste de la militante anti-expulsions de Barcelone Ada Colau est en tête devant celle du maire sortant Xavier Trias, un nationaliste conservateur. A Madrid, la liste de Manuela Carmena est deuxième après celle du Parti populaire (droite) mais pourrait gouverner avec l’appui du Parti socialiste.

Tractations complexes

A Madrid comme à Barcelone, l’élection du maire ne se fait pas au suffrage universel direct et donnera lieu dans les jours qui viennent à des tractations peut-être complexes entre conseillers municipaux sollicités pour soutenir l’un ou l’autre. Devant des militants euphoriques, Ada Colau, 41 ans, qui hésitait encore à l’automne 2014 à se lancer dans l’arène politique, a déclaré en pleurs qu’avec sa liste, «l’espoir» l’avait emporté. «La citoyenneté a gagné, l’espoir a gagné, le désir de changement a vaincu la campagne de la peur, de la résignation, et avec ça c’est nous tous qui gagnons, surtout Barcelone», a-t-elle dit.

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on Pinterest

Chargement...