Rencontre littéraire

Nezha Alaoui et ces femmes du Maroc Saharien

Nezha Alaoui et ces femmes du Maroc Saharien Nezha Alaoui
  • Marocains partout
  • 30 Novembre 2015 - 11:34
  • MAP

La photographe et écrivaine Nezha Alaoui vient de présenter à Casablanca son ouvrage «Femmes, portraits du Maroc Saharien», dédié à la femme sahraouie et sa place privilégiée au sein de la société. Ce livre, réalisé en collaboration avec l’ancien diplomate belge, Emmanuel Dierck De Casterlé, rend un vibrant hommage à la femme sahraouie connue pour sa dignité, sa fierté et son altruisme qui sont autant de qualités qui lui confèrent une remarquable personnalité et une place privilégiée au sein de la société, a déclaré Nezha Alaoui à l’occasion de cette cérémonie, marquée par la présence de personnalités du monde des arts, de la culture et des médias.

Liberté

Nezha Alaoui a souligné que cet ouvrage, publié par la Fondation May Chad de soutien aux femmes rurales, comprend 21 portraits de femmes sahraouies illustrant les aspects professionnel, culturel et social, en vue de rapprocher le lecteur de ces femmes, de leur quotidien et des traditions qui ponctuent leur mode de vie. Pour l’auteur de l’ouvrage, la femme sahraouie est un « symbole de liberté et de féminité » avec une forte personnalité. Toutes les régions du Maroc jouissent de spécificités particulières et le sud du Royaume, à travers ses traditions, ses us et coutumes, ne manque pas d’enrichir davantage l’identité marocaine plurielle et le patrimoine culturel national, a-t-elle dit.

Attachement

Pour sa part, De Casterlé a fait savoir que son amour et attachement à cette région et à sa population ont été pour beaucoup dans la réalisation de cet ouvrage, ajoutant qu’il a été émerveillé par les témoignages des femmes sahraouies qui déclinent des personnalités et des parcours inédits. Et de relever que l’ouvrage, à travers des rencontres dans différentes régions des provinces du sud, tente de jeter la lumière sur les traditions et l’histoire ancestrales de cette partie du Royaume, soulignant que cette région a, de tout temps, été présente en force dans l’histoire du Maroc du fait qu’elle constitue le berceau de plusieurs dynasties ayant contribué à l’essor du Royaume à travers son histoire.

Découverte

Pour l’ancien diplomate belge, les provinces du sud, qui se caractérisent par un fort et solide tissu social, se distinguent par une position privilégiée de la femme qui reflète le développement et le niveau de la société sahraouie, ajoutant que le périple qui a conduit les auteurs de l’ouvrage de Tata à Dakhla a été une sensationnelle et enrichissante découverte de la diversité culturelle et sociale du Sahara marocain. Les femmes qui ont livré leurs témoignages sont de différents âges et franges sociales, a-t-il poursuivi, précisant qu’elles se démarquent toutes par un attachement à leur liberté et une ferme volonté de se confirmer. Nezha El Alaoui compte déjà à son actif plusieurs autres ouvrages notamment « Le Maroc sahraoui, terre d’inspiration ».

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on Pinterest

Chargement...