Attentat de Nice

Nice : Qui sont les victimes marocaines ?

Nice : Qui sont les victimes marocaines ?
  • Marocains partout
  • 15 Juillet 2016 - 15:17
  • Rédaction - Paris

Au moins trois Marocains auraient été tués dans l’attaque jeudi soir à Nice, annonce la MAP en citant d’une source consulaire qui précise, toutefois, que ce bilan provisoire doit être confirmé par les autorités françaises. Les victimes seraient un enfant de 13 ans, une femme de 43 ans et une autre de 49 ans, faisant état des difficultés rencontrées par les autorités françaises pour vérifier l’identité des victimes. Un autre enfant marocain aurait été grièvement blessé dans l’attaque.

Le bilan des victimes marocaines qui fait état de trois morts, a été confirmé par des associations marocaines établies à Nice. Une structure de veille a été mise en place au niveau du consulat général du Maroc à Marseille pour recueillir des informations sur d’éventuelles victimes marocaines dans l’attaque de Nice, qui a fait 84 morts, selon un bilan provisoire. Cette structure travaille en étroite collaboration avec les autorités sur place pour recueillir des témoignages sur l’existence ou non de victimes marocaines. Ce mécanisme de veille est également en contact permanent avec l’ambassade du Maroc en France.

Un homme au volant d’un camion a foncé dans la foule jeudi soir sur la promenade des Anglais, à Nice, après le feu d’artifice du 14 juillet. Le chauffeur, abattu, avait laissé sa carte d’identité dans le camion. Il a été identifié vendredi matin. Il était âgé de 31 ans. Une perquisition a eu lieu à son domicile dans un quartier populaire à l’est de la ville. Selon BFMTV, dont l’information a été confirmée par une source policière, l’ancienne femme du suspect a été placée en garde à vue ce vendredi. Selon France Info, elle s’est présentée spontanément au commissariat. Son domicile aurait été perquisitionné.  Le chauffeur du camion a été identifié comme étant Mohamed Lahouaiej Bouhlel, un Tunisien de 31 ans titulaire d’une carte de résident et domicilié à Nice. Des papiers à son nom ont été retrouvés dans le camion par les enquêteurs. Il était connu jusqu’ici essentiellement pour des faits de violence et inconnu des services antiterroristes. Il habiterait les quartiers Nord de Nice, où des perquisitions étaient en cours vendredi matin.

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on Pinterest

Chargement...