COP22

Quand les patronats s’engagent pour le climat

Quand les patronats s’engagent pour le climat
  • Marocains partout
  • 19 Septembre 2016 - 08:52
  • MAP

Le Comité chargé de l’organisation de la 22e Conférence des Parties à la Convention-Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques (COP22) et la Confédération Générale des Entreprises du Maroc (CGEM) ont signé, ce week-end à Casablanca, une convention de partenariat. Signée par Miriem Bensalah Chaqroun, présidente de la CGEM et Abdeladim Lhafi, Commissaire de la COP22, ladite convention définit la contribution de la CGEM dans le cadre de l’organisation par le Maroc de la COP22-CMP12 (du 7 au 18 novembre prochain à Marrakech). La CGEM s’engage à mobiliser les patronats internationaux, en particulier les patronats du Sud, pour une forte présence lors de la COP22 qui sera marquée par la signature de la « Déclaration des Patronats de Marrakech ».
La signature est prévue lors du High Level Business Summit on Climate Change qui se tiendra le 16 novembre 2016 à Marrakech. Pour piloter l’ambitieux programme de la CGEM lors de la COP22, une Task Force a été mobilisée, présidée par Bensalah Chaqroun et regroupant plus de 23 experts et personnalités aux compétences confirmées dans les questions liées à l’environnement et au climat. En marge de la COP22, outre les Side Events prévus et dont l’objectif est de mettre en avant le rôle central des entreprises dans la solution au défi climatique, la CGEM aménagera un stand au sein de l’Espace Innovation, point de rencontre des entreprises du secteur privé et de networking avec leurs partenaires étrangers afin de mettre en valeur le savoir-faire des entreprises marocaines en matière d’innovation, de technologie et de services climatiques. Bensalah Chaqroun a indiqué que cette convention a pour but de responsabiliser les entreprises pour arriver avec des solutions en faveur de la protection du climat.
Elle a également rappelé que la CGEM a été labellisée membre observateur par l’ONU, un statut qui permet à la Confédération de participer directement aux négociations. De son côté, M. Lhafi a indiqué que cette convention qui s’inscrit dans le cadre de la concrétisation de l’accord de Paris, ne se limite pas uniquement à l’animation d’un certain nombre de Side Events, mais porte également sur un agenda riche en actions. Il a également rappelé que les Conférences des parties de nouvelles générations ne sont plus des COP de négociation uniquement mais associent également tous les partenaires notamment le secteur privé sous toute ses déclinaisons.

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on Pinterest

Chargement...