Coopération

Rabat et Madrid s’allient pour un tourisme durable

Rabat et Madrid s’allient pour un tourisme durable Haddad Manuel Soria
  • Marocains partout
  • 06 Juin 2015 - 11:06
  • Avec Map

Le Maroc et l’Espagne ont signé, vendredi 5 juin à Madrid, un plan d’action conjoint pour la coopération touristique entre les deux pays au titre de la période 2015-2017 et ce, en marge des travaux de la 11e session de la Haute commission mixte maroco-espagnole. Paraphé par le ministre du Tourisme, Lahcen Haddad, et le ministre espagnol de l’Industrie, de l’Energie et du Tourisme, José Manuel Soria, ce plan a pour objectif de développer le potentiel économique et touristique des deux pays, notamment en consolidant la coopération touristique en matière d’investissement, de promotion et de renforcement des flux touristiques, et par l’échange dans les domaines de gestion, de durabilité, de coordination, de promotion et de formation. Ainsi, ce plan, qui intervient en application du mémorandum de coopération bilatérale touristique signé en 2009 à Rabat, permettra de favoriser des actions de coopération bilatérale dans le domaine de la promotion touristique, à travers l’échange d’expériences en matière de marketing, de promotion des produits touristiques et de destinations touristiques intelligentes, ainsi que le développement d’un partenariat entre l’Office national marocain du tourisme (ONMT) et l’Institut espagnol Turespaa.

Echange de savoir

La coopération porte également sur l’échange de statistiques et d’informations relatives au tourisme et d’expertise en matière des systèmes de collecte, de reporting et d’analyse des données. Ledit échange concernera également les expériences relatives au système de mesure, ainsi que l’élaboration de rapports d’analyses de la performance du secteur.  Le plan vise en outre à renforcer les partenariats en matière de formation des ressources humaines dans le secteur touristique, notamment par l’organisation de formations, ainsi que le développement de partenariats et de jumelages entre les instituts de formation touristique et hôtelière des deux pays. L’échange d’informations en matière d’investissement privé et d’expertise sur les mécanismes de financement des projets touristiques, ainsi que le développement durable via l’expertise dans le domaine de la durabilité et de la qualité touristique, sont également prévus par le plan d’action.

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on Pinterest

Chargement...