Conférence

Rachida Dati : «La marocanité du Sahara est une évidence »

Rachida Dati : «La marocanité du Sahara est une évidence »
  • Marocains partout
  • 23 Juillet 2016 - 11:38
  • Rédaction

La marocanité du Sahara est une évidence et tous ceux qui soutiennent le contraire doivent se raviser et revoir leur position pour débarrasser la région d’un problème qui n’a que perduré, a déclaré à la MAP, vendredi 23 juillet 2016 à Casablanca, l’euro-députée Rachida Dati. C’était en marge de la conférence internationale organisée par le groupe sur le thème «Vision du Roi Mohammed VI pour le Co-développement» durant laquelle Rachida Dati a également évoqué la diplomatie africaine dont le Roi a pris le leadership : «Vous savez, le leadership, soit vous l’avez, soit vous ne l’avez pas. Et je sais de quoi je parle». Cette conférence, comme l’a souligné l’ancienne garde des Sceaux, est «une occasion de rappeler que la vision très anticipée du roi correspond aux besoins de l’époque, du Maroc évidemment, mais aussi de l’Afrique et de l’Europe. Je crois que l’Europe n’en a pas pleinement conscience». Car, le co-développement, affirme Rachida Dati, est «à la fois une philosophie, un programme, mais aussi une méthode d’action. Un co-développement totalement réussi nécessite une impulsion très forte, un Etat tout aussi fort, mais une direction très claire».

Rachida Dati ne pouvait pas évoquer l’attentat de Nice. A ce sujet, la députée européenne a tenu à saluer le rôle que pourrait jouer le Maroc pour la promotion d’une «autre vision de l’islam, un islam du juste milieu qui ne rejette pas ceux qui ne sont pas musulmans». «La formation d’imams à travers la Fondation Mohammed VI des oulémas africains est capitale. Si le Maroc est un exemple évident pour l’Afrique subsaharienne, j’ose le dire, je souhaiterais également que d’autres pays musulmans s’en inspirent. J’ajoute en direction de ceux qui critiquent la formation d’imams par des États étrangers, qu’il n’y a pas d’autre légitimité que celle d’un pays musulman comme le Maroc pour former à un islam apaisé, transparent, de paix, irrigué d’une très forte spiritualité », a estimé Rachida Dati. «Ce n’est pas faire offense aux pays voisins, mais de ce côté de la Méditerranée, je ne vois aucun autre pays dans cette position. C’est le résultat d’un choix stratégique que d’autres n’ont pas fait », a-t-elle conclu.

 

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on Pinterest

Chargement...