Film

Si on riait du mariage forcé ?

Si on riait du mariage forcé ?
  • Marocains partout
  • 17 Mai 2015 - 16:06
  • Rédaction

En salle le 13 mai, le film de Mamhoud Zemmouri, «Certifiée Halal», signe le grand retour de Smaïn qui campe le rôle d’un cousin organisateur de mariages forcés. Dans une ferme du Maghreb, Hadj Achour est sur le point de céder sa fille au cadet des Laroubi. Tout se passe à merveille, à un détail près : le carburateur de la Renault 12 d’Hadj, partie intégrante du trousseau, est défectueux. Après moult tergiversations, la dot change de mains avec promesse de livrer la pièce avant la consommation du mariage fixé au jeudi suivant…
En France, A l’occasion de la « journée des femmes de l’immigration », la jeune Kenza fait scandale dans sa cité, elle témoigne au JT d’une grande chaine nationale sur l’inégalité des sexes et la recrudescence des certificats de virginité.
Son frère Chérif, humilié, en appelle à son cousin Aziz retourné faire fortune au pays de ses ancêtres, pour arranger le mariage de sa sœur, dans le seul but de retrouver son honneur. Attalah, un riche éleveur de poulets friand de jeunes vierges, est un parti tout trouvé…
Sous les conseils d’Aziz, Chérif drogue Kenza au GHB, dilué dans une gourde d’eau bénite pour tromper la pieuse Mabrouka qui sera chargée de sa surveillance. Kenza, voilée de la tête aux pieds se retrouve embarquée dans une Mercedes nuptiale. C’est là que les ennuis commencent…

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on Pinterest

Chargement...