Littérature

Tarik Bekkari, grande star du salon du livre d’Abou Dhabi

Tarik Bekkari, grande star du salon du livre d’Abou Dhabi
  • Marocains partout
  • 04 Mai 2016 - 11:24

L’expérience créative du romancier marocain Tarik Bekkari a été célébrée, mercredi 27 avril, en marge de l’ouverture de la 26e édition du salon international du livre d’Abou Dhabi. L’écrivain marocain figurait sur la « short liste » de la 9e édition du prix international de la fiction arabe « Booker arabe édition 2016 », pour son roman « Numidia », publié en 2015 aux éditions « Dar Al Adab » (Beyrouth).

Au cours de séances de débat, tenues dans le cadre du forum littéraire et le programme culturel de la Fondation « Bahr Attaqafa », les intervenants ont mis en lumière la valeur littéraire et artistique du roman « Numidia », qui a révélé au grand jour un jeune romancier qui maîtrise les outils et les techniques de la « bonne » écriture littéraire. Les participants ont également mis en avant la capacité de M. Bekkari de traiter d’un sujet complexe touchant au déchirement de l’identité dans sa relation avec la réalité difficile, avec une technique artistique et littéraire facile à percevoir par le lecteur.  Cette 9e édition du salon international d’Abou Dhabi a été l’occasion pour le romancier marocain, qui a remporté le prix du Maroc du livre (édition 2016) dans la catégorie du « récit et de narration », de signer la nouvelle édition de son roman « Numidia ».

A cette occasion, M. Bekkari a exprimé sa fierté de figurer dans la « short liste » de ce prestigieux prix international, soulignant que la présence dans cette phase de ce prix se veut une reconnaissance internationale de la place dont jouit la littérature et la création marocaines dans les manifestations culturelles et littéraires mondiales, et constitue une incitation aux écrivains marocains, notamment les jeunes, à la création et la distinction.  Le prix international de fiction arabe « Booker arabe » (édition 2016) a été décerné, mardi à Abou Dhabi, au romancier palestinien Rabai al-Madhoun, pour son roman « Destins: Concerto de l’Holocauste et de la Nakba ».

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on Pinterest

Chargement...