Festival d’Agadir

Timitar, l’hymne à la musique amazighe

Timitar, l’hymne à la musique amazighe Hindi Zahra
  • Marocains partout
  • 17 Juillet 2015 - 12:00
  • Rédaction

La ville d’Agadir s’apprête à abriter, du 22 au 25 juillet, la 12e édition du «festival Timitar : signes et cultures» sous le signe «les artistes amazighs accueillent les musiques du monde». Cette année encore, rythmes africains, cubains, orientaux, jazzy, Hip Hop, andalous et tarrab feront vibrer la ville d’Agadir et en feront le symbole, le temps du festival, de valeurs de tolérance et de respect des différences. Terroir ancestral de la culture amazighe, la capitale du Souss accueillera des artistes venus de tous horizons pour célébrer sur une scène marocaine la joie de vivre dans un monde où le vivre ensemble connaît ses plus durs moments. Timitar est ainsi l’occasion de faire la lumière sur des valeurs chères au Royaume, à commencer par le dépassement de la différence.

Diversité culturelle

Ambassadrice de la musique amazighe, Hindi Zahra qui avait enflammé la scène du festival d’Essaouira au mois de mai sera la tête de cette édition. Autre diva qui participera à cet évènement, Khansa Batma. Du côté des artistes masculins marocains on retrouve deux grandes figures du rap marocain, Don Bigg et le collectif H-Kayne. Les groupes ne seront pas en reste puisque le festival fera la part belle à l’orchestre Chekara Flamenco, le luthiste Rabeh Abou Khalil et Ricardo Ribeiro, ainsi qu’à la grande star gadirie Driss Maloumi et sa troupe. Les fans de chaâbi, eux, auront la chance de pouvoir assister à une performance de la star du rai algérien, Reda Taliani. Autre artiste international qui se produira sur la scène du festival Timitar, le chanteur colombien de salsa, Yuri Buenaventura. Le festival, qui s’étalera sur trois scènes, sera surtout un lieu d’expression pour les artistes Amazigh. Parmi eux, le groupe Aït Laati, le groupe Inerzaf Bizenkad, l’acteur et chanteur Brahim Asli et les poètes d’Imdyazen. 120 000 spectateurs ont assisté à l’édition 2014 du Festival.

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on Pinterest

Chargement...