Conso

La Vache qui rit veut croquer des pommes

La Vache qui rit veut croquer des pommes
  • Marocains partout
  • 02 Août 2016 - 08:04
  • Rédaction (Paris)

Le Groupe Bel, acteur majeur des fromages en portion (Kiri, La Vache qui rit, Babybel…) et le groupe MOM – qui commercialise la compote de pommes en gourde – ont signé un accord de négociations exclusives avec LBO France, sa maison-mère. Il prévoit que Bel acquiert une participation majoritaire dans le capital de Mom. Les deux entités ont ainsi l’ambition de créer un géant du « snacking » sain d’ici la fin de l’année 2016. Le projet reste soumis à « la consultation des instances représentatives du personnel de chaque groupe et à l’obtention des autorisations par les autorités de la concurrence compétentes ainsi que d’autres conditions suspensives usuelles », font-elles valoir dans un communiqué commun. Bel, créateur de La Vache qui rit assure que cette acquisition ne remettra pas en cause sa solidité comptable, dans la mesure où elle « serait financée sur les ressources financières de Bel et par une levée complémentaire de dette». MOM a doublé sa taille en l’espace de cinq ans, dégageant en 2015, un chiffre d’affaires de 362 millions d’euros. De leur côté, les fromageries Bel ont fait état ce matin d’un bénéfice de 111 millions d’euros au premier semestre, pour un chiffre d’affaires de 1,45 milliard d’euros, «en décroissance organique de -1,5%» par rapport aux six premiers mois de l’année dernière. Le fromager estime qu’il a commencé à se créer « une deuxième jambe » en 2015 en achetant le marocain Safilait. La société assure 7 % des ventes de lait de consommation au Maroc, très loin derrière Danone Centrale Laitière, qui en contrôle 55 %. Mais elle fabrique également des produits laitiers tels que le yaourt à boire.

 

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on Pinterest

Chargement...