Films

La ville de Fès fait son cinéma

La ville de Fès fait son cinéma
  • Marocains partout
  • 26 Mai 2016 - 13:25
  • Rédaction (Avec Map)

La France sera l’invitée d’honneur de la 21e Rencontre du film marocain, prévue du 25 au 28 mai à Fès. Organisée à l’initiative de l’Association Médi film création- Maroc sous le thème « la politique du Maroc en matière du Cinéma à la lumière du livre blanc », cette manifestation artistique prévoit en ouverture un hommage aux artistes Abass Firak et Jamal El Abbassi. Devenue un rendez-vous incontournable pour les cinéastes, les cinéphiles et les artistes de divers horizons, cette rencontre cinématographique, carrefour de débats culturels et artistiques, comprend un programme riche et varié dont des conférences et des master-classes axées sur des expériences cinématographiques au Maroc. Présidée par Az-El Arabe El Alaoui, le jury devra départager les films pour les trois prix en compétition à savoir le « Prix des courts-métrages méditerranéens », « le prix du court-métrage national » et « le prix des films des jeunes et des lauréats des instituts cinématographiques ».

La Rencontre connait la participation de nombreuses productions nationales et étrangères dont « Nidae Trang », du réalisateur Hicham Regragui, « Niquab ni soumise » de la française Charlotte Schioler, « Appâts et hameçons » de Luka Popadic (Serbie), « Venice obscure » de Stella Belesi ( Grèce), « El Aspirante » de Juan Gautier (Espagne), « Attente » du Marocain Abdelilah Zirat, « joyeux anniversaire » de Driss El Jai , « projet » khalid Douach et « larme orpheline » de Mounia El Goumi. D’autres œuvres cinématographes sont en lice pour cette compétition artistique particulièrement « le coureur » de l’Espagnol Jose Luis Monesinos, « le dernier à la patte » de la française Stanislas Cadeo et « nous sommes mariés » de la Tunisienne Sara Ezzina.

Le festival rendra également hommage au cinéma français à travers la projection d’une panoplie de films dont « planter les choux » de Karine Blanc, « la vie c’est pourri » de Alice Voisin », « Aissa » de Clément Tréhim-Lalanne, « la mer à boire » de Laurence Cote et « Denis et les zombies » de Vital Philippot. La Rencontre du film marocain de Fès vise à accompagner la dynamique que connaît le 7ème art marocain tant au niveau de la production que des participations aux différents festivals nationaux et internationaux et encourager les jeunes à prendre goût au cinéma.

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on Pinterest

Chargement...