Energies renouvelables

Le français Voltalia rachète Alterrya Maroc

Le français Voltalia rachète Alterrya Maroc
  • Marocains partout
  • 19 Juin 2016 - 13:31
  • Rédaction

Voltalia, le producteur français d’électricité à partir d’énergies renouvelables, a annoncé vendredi l’acquisition d’Alterrya Maroc, cette société de développement de projets renouvelables. Le montant de l’opération n’a pas été dévoilé mais Alterrya Maroc détient un portefeuille de projets représentant une capacité potentielle de 185 mégawatts éoliens et 100 mégawatts solaire, a précisé Voltalia dans un communiqué. Aucun de ces projets n’est encore concrétisé, mais les premières constructions pourraient commencer dans les deux prochaines années, renchérit Voltalia.

La société française Voltalia détient pour sa part un portefeuille de projets de plus de 145 MW au Maroc, dans l’hydroélectricité (40 MW), le solaire (2 MW) et l’éolien (105 MW). Présent en France, notamment en Guyane, au Brésil, en Grèce et au Maroc, Voltalia a réalisé en 2015 un chiffre d’affaires de 58,5 millions d’euros en très forte hausse (+110%) en raison de l’entrée en production de nouveaux projets. En 2016, Voltalia affirme vouloir atteindre une capacité installée dans le monde de 475 MW, avec un objectif de 1 GW d’ici à 2022 dans le solaire, l’éolien, la biomasse et l’hydraulique. Une stratégie de croissance qui passe notamment par le Maroc.

Spécialiste des petites et moyennes unités de production, Voltalia développe, détient et exploite des centrales avec une stratégie multi-énergies, en sélectionnant les sites les mieux adaptés aux technologies d’énergies renouvelables : éolien, solaire, hydraulique et biomasse. Voltalia assure aussi la gestion de toutes les facettes des projets qu’il s’agisse de la phase de développement, de construction, d’exploitation et de maintenance des centrales.

PartagerShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Share on LinkedInPin on Pinterest

Chargement...